[forum yaoi] Une école dirigée par un scientifique qui se prend pour dieu et crée de toutes nouvelles races...

 

Partagez | 
 

 Alerte enlèvement: où sont mes sucreries? [pv: Kôneko alias Natsu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akihito Tôda

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 27/04/2012

fiche personnelle
Préférence : sans préférence
liaison :
race : Hybride rat

MessageSujet: Alerte enlèvement: où sont mes sucreries? [pv: Kôneko alias Natsu]   Ven 11 Jan - 22:57

Le ballon rebondit une fois... Deux fois... Trois fois... Au bout de la quatrième fois, les mains fermes le tenaient. Les muscles chauds, les jambes se mirent à courir et les mains lâchèrent le ballon pour faire quelques rebonds qu'elles dirigeaient parfaitement, en harmonie avec le corps. Un corps grand, un peu musclé et en sueur à cause de l'activité. Les cheveux longs volaient autour du torse et surtout du visage. Et là, les lèvres fines du garçon s'étirèrent et laissèrent apparaître l'horreur...

Akihito jouait tranquillement au basket dans le terrain, comme toujours il était seul. Il était très tôt le matin, mais comme à chaque fois, il avait réussi à entrer discrètement dans le complexe... à sa manière. Au bout de trois quart d'heure d'effort, il s'arrêta, essoufflé et suant. Il prit sa serviette pour s'éponger le visage et le corps, il se changea rapidement sans même prendre le temps d'aller aux vestiaires et s'en alla par la fenêtre.
Le soleil n'était pas encore levé et le jeune homme voyait parfaitement où il allait. Ses pas étaient rapides et légers, il avait réellement peur d'être pris sur le fait si tôt le matin. Il pénétra dans l'enceinte des dortoirs et s'engagea dans les couloirs et les escaliers qui le menèrent finalement à sa chambre dans laquelle il entra le plus silencieusement possible afin de ne pas réveiller son colocataire. Pas besoin de lumière, il voyait parfaitement. Il se déshabilla pour mettre un simple pantalon et s'allongea dans son lit, se recroquevillant au mieux.

Le lendemain matin, ou plutôt quelques heures après sa petite escapade nocturne, un rayon de soleil lui frappa le visage. Il se mit à grogner à se tordre dans ses draps sans pour autant ouvrir les yeux. Il ne voulait pas se lever, lui qui préférait les activités nocturnes à celles journalières, il était bien obligé de se bouger et de ne pas trop faire le vampire. Qu'importe! Il préférait dormir le jour que la nuit! Et puis s'il devait vraiment bouger le jour, il en profiterait pour dormir le plus discrètement possible!
Au bout d'une demie-heure, il se leva, pas très décidé ni même motivé, mais dans le but de paraître « normal ». Mais... Qu'est-ce qu'est être « normal » dans un pensionnat qui ne l'est pas du tout? Il pouvait être considéré comme normal pour la plupart étant donné que, comme tout le monde, il avait un pouvoir, un particularité. Mais il pouvait tout aussi bien ne pas être considéré comme tel pour son apparence particulière. Peu importait, l'avis des autres sur son physique ne l'intéressait pas, il préférait largement se fier à lui-même, lui, son meilleur conseiller...
A la cantine, il se goinfra de fruits et autres sucreries matinales. Il lui restait 4h... Le compte à rebours était lancé! Il retourna dans sa chambre de dortoir, les yeux fermés, pris des vêtements et alla se laver. Il profita de l'eau tiède pour se réveiller un peu plus, passant ses mains sur sa peau, la frottant du mieux qu'il peut, la griffant de temps à autre parfois même au point de légèrement saigner. Puis, il se sécha et s'habilla simplement avec une longue chemise blanche et un jean. Il plissait les yeux pour voir où il allait, la lumière du jour l'empêchait d'avoir une bonne vue. Quel dommage, lui qui avait une si bonne vue avant!

Aki marchait lentement dans l'établissement, il avait laissé son sac de cours dans sa chambre, il réfléchissait à de nombreuses choses, regardant les personnes autour de lui. Il lui restait un peu plus de 3h à attendre. Il n'avait nullement envie d'aller en cours, si c'était pour s'ennuyer et louper son rendez-vous si important à ses yeux. Il alla donc dans le jardin du pensionnat, il y fit le tour assez rapidement, le lieu ne l'intéressait pas plus que ça.
Il réfléchit à un lieu où il pouvait aller en attendant, mais aucun ne lui vint à l'esprit. Jusqu'au moment où, en pensant aller acheter des petites sucreries, il se rappelait avoir oublier un sac dans le complexe. Il sourit: il venait d'avoir sa raison d'y retourner et tant pis s'il devait faire attention à l'heure qu'il fallait laisser entre le repas et les entrainements! Il se précipita vers son petit paradis et pénétra dans l'enceinte. Il resta à la porte passant la tête et regardant de gauche à droite s'il n'y avait personne. Il entra silencieusement, ou du moins le plus silencieusement qu'il pouvait. Toujours sans bruit, il traversa le terrain de basket, souriant à la vue des ballons. Il regarda autour de lui se demandant où il avait mis son sac dans lequel il y avait enfoui son trésor. Il releva bien la tête et huma l'air, c'était la seule façon qu'il avait pour le retrouver. Il fit quelques pas en avant, toujours en humant l'air, puis il retourna sur ses pas, alla à gauche, reprit le chemin de départ, retourna à droite, enfin, on pourrait presque comparer cela à des pas de danse... mais il n'en était rien. Au bout de quelques minutes il le trouva, le seul et l'unique (ou plutôt le dernier...) sac dans lequel il avait mis sa provision de bonbons. Il se jeta littéralement dessus et l'ouvrir à toute vitesse. Malheureusement pour lui, il manquait la plupart des sachets... Agacé, épuisé et paniqué de ne plus les avoir, il ne cessa de faire des aller-retour dans la grande salle qui, à ses yeux, était sacrée. Mais là, il s'en fichait royalement, son but était de retrouver ses paquets de bonbons! Sinon il allait faire une crise, le manque de ses paquets de sucre qu'il ingurgitait le rendait presque malade!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsu Kô

avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 09/05/2012
Age : 20

fiche personnelle
Préférence : Uke
liaison :
race : Hybride chat !

MessageSujet: Re: Alerte enlèvement: où sont mes sucreries? [pv: Kôneko alias Natsu]   Dim 10 Fév - 18:54

[désolé du retard j'avais pas vu que tu avais posté ><]

S'étirant longuement, Natsu venait tout juste de se réveillé et... Comme d'habitude, il n'avait absolument aucunes idée d'où il était, de quelle heure il était et pourquoi il était là aussi. Oui, c'est bien d'être un chat, mais quand on à besoins d'autant d'heure de sommeil que cet animal c'est beaucoup moins amusant. Enfin... On s'y habitue rapidement. De toutes façons, Natsu n'avait pas eu cinquante mille solutions non plus.

Avançant de quelques pas, le Neko se frottait les yeux d'un geste lent, il voyait encore un peu flou, mais sa vision lui revenait petit à petit. Le jeune homme se découvrir donc dans la bibliothèque. Qu'est-ce qu'il faisait là ? S'arrêtant un instant, Natsu pris le temps de se souvenir pourquoi il était. Comme un flash lui revînt à l'esprit tout sa journée d'hier, il était donc venu à la bibliothèque préparer son exposé de chimie qu'il avait finit d'ailleurs ! Mais avant d'avoir pu admirer son travail, il s'était endormit pitoyablement sur sa table et bien évidemment... Personne n'était venu le réveillé.

Soupirant longuement, l'hybride fit demi-tour et retourna vers la table où il s'était installer et replia ses affaires pour se diriger vers sa chambre. Une fois sur place, Natsu ne fit même pas attention si son colocataire était là ou pas, il se contenta de poser son sac de cours avant de repartir. A la couleur du ciel, la journée venait à peine de commencer donc... Le neko avait passé la nuit à la bibliothèque et il se ferrait encore disputer par Masato pour ne pas être rentré. Bref, rien de très inhabituel...

Marchant un peu au hasard, Natsu se demandait combien de temps il avait dormit cette nuit. Car si le Neko tentait de calculer ses heures de sommeil en une journée, il ne pensait pas toujours à regarder l'heure avant de s'endormir donc... s'était compliqué pour calculer quelques chose de précis. Natsu en conclus donc qu'il avait bien dormit, mais pas encore assez pour rattraper les heures où il avait travailler cette nuit et donc qu'il dormirai encore en aujourd'hui en cours. De toutes façons il était obligé de faire ça sinon il n'avait pas le temps de faire ses devoirs, sans compter qu'il fallait qu'il compte le temps à accorder à son colocataire. Bref... Que de calcul pour un cerveau qui n'aime pas les maths.

Soudainement, l'hybride se retrouva face au complexe sportif, il ne comprenait pas très bien comme il était arrivé là, mais cela importait peu dans le fond. Il fallait qu'il dorme. Passant donc à côté des ballons, des plots et tout le matériel servant aux cours de sports, Natsu parcouru l'endroit des yeux rapidement, il n'y avait personne. Ou alors il y avait quelqu'un mais il ne l'avait pas vu. De toutes façons cela ne changeait rien. Le Neko s'assit sur le premier banc qu'il trouva pour finalement se laisser glisser et se retrouver allongé sur le dos. Puis il y eu une seconde de répit avant que Natsu s'endorme de nouveau. Il ne stressait pas particulièrement pour le début des cours qui était dans seulement quelques heures, il savait de toutes façons qu'il se rendormirai une fois arrivé en classe alors que ça ne changeait pas grand chose.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akihito Tôda

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 27/04/2012

fiche personnelle
Préférence : sans préférence
liaison :
race : Hybride rat

MessageSujet: Re: Alerte enlèvement: où sont mes sucreries? [pv: Kôneko alias Natsu]   Mar 26 Fév - 23:13

L'air changea d'un seul coup. Malgré sa principale préoccupation, c'est-à-dire la disparition de ses sachets de bonbons, il était à l'écoute du moindre changement. Ses poils hérissés, la tête relevée, il huma l'air, sans faire le moindre bruit. Ses oreilles captivèrent des sons qu'il connaissait un peu, mais venant d'une personne ou d'une chose qui lui était étrangère. Il entendait une respiration, calme, lente, rythmée... Quelqu'un dormait ici. Il se mouva alors de façon très agile pour se retourner, ne faire aucun bruit, s'approcher de l'interrupteur et poser ses doigts dessus pour éteindre la lumière. Clac! Un bruit résonna, les lumières d'un seul coup s'éteignirent en même temps. Tôda attendit un instant, battant des cils, avant de s'habituer à l'obscurité de la salle. Il voyait mieux. Il huma une nouvelle fois, tourna la tête d'un côté. Rien. De l'autre... Il vit quelqu'un allongé sur un des bancs, il arqua un sourcil et marcha, toujours silencieusement, vers un des panier de rangements. Il tourna de nouveau la tête vers l'inconnu aux attributs de chat, ce qui lui hérissa de nouveau les poils et le prit d'une peur et d'une sorte de haine envers lui. Il secoua doucement la tête et s'apprêtait à faire une chose qu'il détesterait qu'on lui fasse.

De ses mains, il prit soigneusement l'un des ballons oranges, il s'approcha lentement, faisant des dribbles au rythme de sa marche. Cette dernière pourrait presque être comparée à celle d'un prédateur qui est sur le point d'assaillir sa proie. Peut-être était-ce le cas? Il eut un rictus au visage, un sourire malsain se dessinait dessus, ses yeux s'écarquillèrent légèrement. Il prit son ballon à pleines mains, il s'apprêta à le lancer, mais finalement il le fit rebondir à côté de lui, en poussant un soupir.
Malgré le fait qu'il ne le connaissait pas, il le soupçonnait déjà d'être le voleur de ses sucreries. Et s'il ne l'était pas, il devait être un complice de son voleur. A moins, mais d'après lui il y avait peu de chances, qu'il n'y soit pour rien. Mais ce sentiment qui était enfoui en lui et qui commençait à ressurgir, lui faisait penser certaines choses, peut-être pas les bonnes d'ailleurs. Il avait l'étrange envie de se battre contre cet être qui lui paraissait dégoûtant, détestable, et... très poilu. Il regarda ses mains, comme perdu, regarda ses ongles pointues comme d'habitude et, d'un seul coup, il ne sait pas trop pourquoi ni comment, il s'imaginait croquer la peau de cet être qui le dérangeait vraiment pour une x raison.

Il se remit ensuite à marcher de long en large, essayant de se souvenir de ses sachets, où est-ce qu'il avait pu les mettre? Il ne savait pas trop, il était totalement perdu. Décidément, sa mémoire lui jouait véritablement des tours. Il ignorait royalement l'autre type qu'il venait de remarquer, oubliant même sa présence. Pour une fois qu'il se souvenait de quelque chose... Ce n'était pas forcément la meilleure. Il s'arrêta un moment, se tourna vers l'inconnu et fronça les sourcils, se demandant ce qu'il faisait là, qui il était, ce qu'il s'était passé et comment il avait fait pour ne pas le remarquer. Il ferma les yeux et se donna un coup sur la tête avec sa main, maintenant il se rappelai plus ou moins, il s'assied par terre et se mit à bailler dans l'espérance que l'inconnu se rende, qu'il lui dise où sont ses sachets perdus et qu'est-ce qu'il a fait avec. Après tout, il était sûr qu'il était le coupable, c'était le seul présent en ce lieu, le seul qu'il avait vu en tout cas, donc il était forcément coupable de ce vole.
Alors il s'approcha de nouveau et bondit sur lui, se retrouvant à quatre pattes au dessus de lui. Ses yeux le fixait comme un monstre fixerait un enfant avant de le dévorer. Son instinct animal prenait décidément le dessus. Il faut dire qu'il avait beaucoup de mal à le contrôler. Et comme la plupart des rongeurs, il ne faut pas le laisser face à quelque chose qu'il a envie de ronger comme les câbles, les fils etc. Mais là, ce n'était pas câble, ni un fil, ni du tissu, c'était un étudiant, un jeune homme hybride comme lui. La seule chose qui le forçait à agir ainsi était cette haine profonde qui émanait dans tout son corps. Il approcha son visage du sien, très près, frôlant presque sa peau avec son nez. Il le huma, grimaça un peu en reculant son visage, d'un seul coup et de façon très rapide, ses deux dents se plantèrent près de l'épaule de l'inconnu. Il lui arracha même un petit bout de peau et il repartit rapidement, mâchouillant le morceau arraché et l'avalant. Il grimaça, décidément, la chaire fraiche n'était pas faite pour lui, tant pis! Il était fier de lui!

Il regardait le misérable, se préparant à l'attaquer une nouvelle fois, bon, cette fois-ci ce serait avec ses griffes, il en avait marre de s'avaler de la viande qui lui bousillait l'estomac. Mais, il se dit que tout de même c'était riche en protéine, alors, peut-être que ça l'aiderait à se sentir un peu mieux. Il haussa les épaules et regarda le type, s'étant éloigné de lui avant une quelconque contre-attaque surprise... quoique pas tellement surprenante.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsu Kô

avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 09/05/2012
Age : 20

fiche personnelle
Préférence : Uke
liaison :
race : Hybride chat !

MessageSujet: Re: Alerte enlèvement: où sont mes sucreries? [pv: Kôneko alias Natsu]   Dim 3 Mar - 22:20

Ce qui est bien quand on à un sommeil lourd, c'est qu'on ne se rend pas compte de ce qui se passe autour de nous. Natsu dormait donc paisiblement malgré l'inconfortable blanc où il était allongé, rien n'avait sut perturber son sommeil. Non, rien, pas même les bruit de rebondissement d'une balle de basket, ni même le changement de luminosité de la salle. Le Neko ne bougea pas d'un poil, seul sa respiration était se perturbait de temps à autre. C'est qu'il faisait un drôle de rêve... Bon d'accord un rêve normal n'existe pas, mais là s'était vraiment bizarre, l'hybride était devenu un chat et il se faisait courser par un rat. C'est le monde à l'envers me direz vous ! et bien oui, Natsu en pensait de même, mais il trouvait l'odeur du rat bien trop réelle pour n'être qu'un rêve. Enfin il en faudrait plus pour le réveillé.

Ce qui fit ouvrir définitivement les yeux au Neko ce fut une petit douleur dans l'épaule. Se réveillant en sursaut, Natsu se redressa de son banc et porta les doigts à sa blessure. C'est qu'il avait vraiment été attaqué pendant son sommeil ! Regardant les quelques petites gouttes de sang qu'il venait d'essuyer, l'hybride, se demandait ce qui avait encore bien pu se passer pendant qu'il dormait. Parce que oui, c'était toujours quand il dormait qu'il se passait des choses intéressantes...

Balayant donc la salle des yeux, le regard de Natsu s'arrêta sur un élève qui était là. Il ne semblait guère très âgé et avait de long cheveux violet qui le donnait difficile à oublier. Fronçant les cils, le Neko se leva de son banc et s'approcha du jeune homme, la présence de ce dernier n'était pas effrayante comme l'avait été la première rencontre de Natsu avec son colocataire. Non... Ce gars là lui faisait froid dans le dos mais ne lui faisait pas peur, il avait juste envie de lui donner une bonne claque pour une raison inconnue. Le Neko fut le premier étonné d'avoir de telles pensées, ce n'était pas son genre de chercher la bagarre, mais là, il était quasiment sûr que c'était ce garçon qui l'avait mordu à l'épaule. Oui, une morsure ! Natsu avait pu remarque des traces de dent sur sa blessure donc ce ne pouvait être qu'une morsure. Pourquoi diable cet étudiant l'avait mordu ?

- Hey mais... Toi là... C'est toi qui m'as fait ça ? Dit le Neko en désignant sa plaie, pourquoi tu m'as mordu au juste ? J'ai le droit à une explication ?

Le ton de Natsu avait perdu sa sympathie habituelle, alors qu'il avait toujours été le premier à dire qu'il ne fallait pas juger hâtivement une personne, mais dans cette situation, il n'avait vraiment pas confiance en cet élève... En plus comment il allait expliquer à Masato maintenant qu'un gars bizarre l'avait mordu pour une raison inconnue dans le gymnase alors qu'il dormait paisiblement ? Déjà, le Démon lui reprocherai de s'être endormit une fois de plus dans un endroit bizarre et il lui en voudrait sûrement de ne pas avoir de meilleur explication pour cette morsure. Non mais sur l'épaule en plus... Il pouvait pas choisir un bras ?

Le regard sévère, Natsu restait planté devant son prétendu agresseur en soutenant son regard, il n'avait pas l'intention de repartir sans sa réponse ! Quite à en venir aux mains, Natsu sentait bizarre qu'il prendrait un certains plaisir à asséner une bonne correction à cet élève.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akihito Tôda

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 27/04/2012

fiche personnelle
Préférence : sans préférence
liaison :
race : Hybride rat

MessageSujet: Re: Alerte enlèvement: où sont mes sucreries? [pv: Kôneko alias Natsu]   Lun 1 Avr - 18:06

Le jeune hybride pencha un peu sa tête sur le côté, il plissa légèrement les yeux comme pour mieux le scruter. Alors comme ça il pouvait voir dans le noir? Ce n'était pas dérangeant, après tout, lui aussi et de manière très poussée. Quoique... Les chats aussi avaient quelques avantages, mais, il y avait des choses que son adversaire n'avait sûrement pas. Il remarqua que le roux, car il semblait l'être, était plus jeune que lui, certainement de pas beaucoup d'années, il aurait dit... Deux ans de moins, maximum, en plus il était plus petit. Or, la grandeur est un atout important pour tout!... Ou presque...
Il battit des paupières un instant, sa voix résonnait horrible, monstrueuse, détestable à ses oreilles. Impossible d'apprécier un type comme lui! Il devait d'ailleurs être seul, sans amis... Qui voudrait d'un gars pareil?! … Peut-être les fans absolus de chats? M'ouais... Et encore! Ils le câlineraient une fois et ensuite ils s'en lasseraient!

Il se redressa un maximum, se mettant bien droit, il perdit donc sa position de défense mais il faisait confiance à ses instincts et à ses réflexes. Il savait que son corps allait bouger si l'autre faisait quoique ce soit. Il redressa la tête, presque fièrement, même s'il l'était au plus profond de lui, et cela se prouvait également avec son sourire en coin de lèvres.

« Yep' Sir! Mais tu veux que je te dise? Ici t'es chez moi, t'es dans MON monde, alors tes questions, tu les gardes pour toi! J'y répondrais si l'envie me prend, mais ça, tu vois, ça s'rait très étonnant!

Il jeta brièvement un regard en direction de son sac, ses yeux violets les regardaient avec un intérêts particulier, et soudain sa colère ressurgit comme si elle avait disparu un moment, mais évidemment ce n'était pas le cas, il s'était juste contenu un maximum comme un grand garçon. Il fronça les sourcils, grimaçant de colère, et regarda furieusement le chat. Quand il repensa à ce mot, un calcul étrange lui vint à l'esprit:

Le roux = le voleur = le chat = créature détestable = combat/vengeance inévitable

Cette connexion assez farfelue fit monter en lui une colère et une envie de frapper assez puissante. Il serra ses poings, enfonçant ses ongles horriblement pointus dans la paume de ses grandes mains. Il frissonna et serra ses dents à cette douleur qu'il finit par vite oublier, la seule chose qu'il sentait était le sang au contact du bout de ses doigts.

- Maintenant écoute-moi et réponds à mes questions! Où t'as mis mes sachets de bonbons? Et fais pas l'innocent, je sais que c'est toi qui les as! Pourquoi tu me les as pris? T'avais faim, c'est ça? Et alors? T'avais pas autre chose à faire que de voler de la nourriture aux autres?!

Son regard était froid, cruel, plein de haine envers un étudiant qu'il ne connaissait même pas. Il desserra ses poings et passa une de ses mains légèrement saignante sur ses cheveux au dégradé violet. Principalement sur sa frange.
Puis une idée étrange lui parvint à l'esprit. Il fallait vraiment être timbré pour penser une telle chose! Il se créa une tactique de secours qui consistait à prendre sa forme initiale, c'est-à-dire animale, se faufiler sous le pantalon de son adversaire, ce qui semblait plutôt simple, et ensuite, le mordre partout où il pouvait, griffant par la même occasion en enfonçant ses griffes dans sa peau. Certes cette attaque prendrait du temps, les blessures ne seraient pas profondes, mais au moins il souffrirait, et c'était la seule chose qu'il voulait... Sans parler de ses sucreries. A cette idée, il ne put retenir un léger ricanement. Il allait le faire, il voulait le faire, mais étrangement il se retint.
Il regarda l'inconnu de haut en bas et ne put se retenir de pester.

- Tss... Saleté de chat! »

Il le regarda encore un moment puis, ne pouvant plus tenir sur ses jambes qui tremblaient d'une mauvaise excitation, il se précipita sur lui, ses mains étaient prêtes à assener des griffures là où elles pouvaient. L'une d'elles était mise en évidence, haute, prête à griffer le torse ou le visage de son adversaire. Mais la seule chose qu'il fit était de l'attraper fermement par le cou, il griffa légèrement celui-ci et posa son autre main sur son épaule dirigeant l'ongle de son pouce vers la morsure qu'il lui avait fait peu de temps avant.
Son regard très sombre à cause de l'obscurité de la salle se posa droit dans le sien, il voulait le voir souffrir, il voulait lui faire du mal, le détruire un maximum pour se satisfaire pleinement. A croire que les rats ne sont pas faits pour apprécier les chats, d'une manière ou d'une autre, on avait beau essayer de les forcer jamais ils n'y arriveront. Et puis, c'est amusant d'avoir un bouquet-misère, non?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsu Kô

avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 09/05/2012
Age : 20

fiche personnelle
Préférence : Uke
liaison :
race : Hybride chat !

MessageSujet: Re: Alerte enlèvement: où sont mes sucreries? [pv: Kôneko alias Natsu]   Dim 7 Avr - 13:42

Malgré l'obscurité, Natsu ariva à peut près à ce faire une idée du genre de personne qu'il avait en face de lui. Mais sérieusement, il n'en avait absolument rien à faire de l'apparence que pouvait avoir son opposant, il ne l'aimait pas. Quelque chose soufflait même au Neko de lui donner une bonne droite dans la mâchoire avant de jeter le garçon au loin. Mais il fallait croire que le demi-chat était trop gentil pour pouvoir faire une chose pareille, même s'il avait pour habitude de suivre son instinct sans hésiter, là il fallait avouer qu'il avait envie de comprendre un peu avant de se jeter dans un combat inutile.

« Yep' Sir! Mais tu veux que je te dise? Ici t'es chez moi, t'es dans MON monde, alors tes questions, tu les gardes pour toi! J'y répondrais si l'envie me prend, mais ça, tu vois, ça s'rait très étonnant!

Fronçant les cils, le Neko n'aimait ce ton... Et d'ailleurs depuis quand le gymnase appartenait à quelqu'un !? C'était un des bâtiments de l'académie donc il appartenait à personne ou alors éventuellement à la direction et non à un petit impertinent comme lui qui voulait juste se la ramener en attaquant Natsu pour rien. Le visage de l'hybride rat commença à prendre une expression qui ne semblait pas trèèèès gentille. Pourquoi il était aussi énervé ? Est-ce que tous les rongeurs s'énerve aussi vite et pour un rien ?

- Maintenant écoute-moi et réponds à mes questions! Où t'as mis mes sachets de bonbons? Et fais pas l'innocent, je sais que c'est toi qui les as! Pourquoi tu me les as pris? T'avais faim, c'est ça? Et alors? T'avais pas autre chose à faire que de voler de la nourriture aux autres?!

Ce gars était vraiment effrayant, Natsu recula de quelques pas, avec un air étonné. Quels sachets de bonbons ? De toutes façon s'il en avait vraiment trouver, le Neko ne les aurait pas volés et encore moins manger ! En bon japonais il n'était pas forcément très friand de sucre et préférait ce qui était salé. D'ailleurs quand il avait faim il préférait largement aller manger du poisson ou tout autre viande à la cafétéria plutôt que de venir au gymnase. Quelle drôle d'idée que de venir manger ici ! Bon il fallait avouer que le Neko était quand même arrivé au gymnase avec l'envie d'y dormir, mais quand même !

- Tss... Saleté de chat! »

A ses mots, le rongeur se dirigea vers Natsu et lui enfonça ses ongles dans la blessures qu'il avait déjà causer au Neko. Se retenant de poussé tout cri de douleur, le demi-chat ne voulait pas lui faire se plaisir que de montrer qu'il souffre. Il continua alors à soutenir son regard mauvais sans bouger d'un pouce. Enfin si il se mordait intérieurement la joue pour s'empêcher d'hurler. Il leva donc son bras et décida de faire se qu'il aurait du faire depuis le début, soit donner un coup de poing dans la mâchoire de ce sale rat.

- Quels bonbons ?! J'ai touché à rien en venant ici ! Et puis de toutes façons je pense que si je les avait trouvé vu ton odeur ils ne m'auraient pas donner envie de les manger.

Natsu s'étonnait lui-même, il s'était déjà battu contre quelqu'un là n'était pas le problème. Mais qu'on l'accuse ainsi d'un crime sans preuve s'était totalement... Imbécile ! D'ailleurs le rat c'était même accordé le droit de l'insulter ! Et depuis quand les rat chassaient les chats hein ?! Pour répondre donc à la provocation du jeune homme NAtsu poursuivit :

- Tsss... Saleté de rat.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akihito Tôda

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 27/04/2012

fiche personnelle
Préférence : sans préférence
liaison :
race : Hybride rat

MessageSujet: Re: Alerte enlèvement: où sont mes sucreries? [pv: Kôneko alias Natsu]   Ven 30 Aoû - 12:29

Malheureusement pour Akihito, le Chat ne répondit pas à ses attentes en retenant la moindre plainte. C'était du gâchis et le jeune garçon était déçu, très déçu au point qu'il se sentait presque vaincu même s'il ne le montrait pas. Mais la colère reprit immédiatement le dessus et sa main se resserra un peu plus sur le cou de son ennemi poilu. Bordel! Pourquoi n'avait-il pas crié? Était-il masochiste, insensible ou savait-il que ça lui ferait plaisir de l'entendre crier de douleur? Généralement le Rat n'a pas ce genre de fantasme, écouter les personnes souffrir lui est tout simplement insupportable, mais là, sa haine envers cet individu était tellement puissante qu'il ne pouvait qu'apprécier cela. Mais sa réflexion fût de courte durée, le poing du voleur présumé frappa sa joue, à cause du choc il recula en titubant, un peu sonné par le coup. Il frotta sa joue endolorie, il prenait l'air d'un enfant renfrogné qui venait de se prendre une bonne claque d'un parent, il en avait presque les larmes aux yeux, ceux-ci s'étaient d'ailleurs reposés sur son adversaire qui semblait bien tenace. Cet enfoiré allait payer, il avait osé dire qu'il sentait mauvais! Sa rage monta d'un cran en lui. Ses commentaires... Sa voix horrible... C'en était trop! Il allait subir la vengeance extrême du rat sauvage! … « Sauvage »... Bah, le mot allait bien, ça sonne terrifiant, et puis il n'a jamais été domestiqué... Pas qu'il s'en souvienne. Donc oui le mot convenait bien. Mais la question suivante était: comment allait-il se venger?
Il réfléchit encore, et même si cette scène peut sembler longue, ce n'est pas le cas car il finit par très vite trouver comment s'en prendre à lui. Il baissa la tête, haletant de colère, remua ses épaules puis plia ses genoux pour se baisser et être « à la bonne taille ». Il prit appui sur sa jambe gauche qui était en arrière puis sur la droite afin de prendre de l'élan et courir vers lui, toujours plié, les bras en avant.

« ESPECE D'ORDURE!

Cria-t-il rageusement en lui assenant un coup de tête dans le ventre, l'attrapant par la même occasion par la taille, il le fit tomber en arrière. A quatre pattes au dessus de lui, il le regarda furieusement malgré l'obscurité de l'immense salle. Emporté par sa colère, il leva son poing qu'il laissa violemment retomber à côté de sa tête, comme une menace. Oui... Menace... Il fallait le menacer! C'est seulement comme ça qu'il pouvait obtenir la vérité, ses aveux! Il le regardait toujours sévèrement... Était-ce encore sévèrement? A ce stade cela serait étonnant. Il haletait sous ce sentiment puissant, et serra son poing toujours fermé contre le sol en parquet.

- Écoute-moi bien, tu vas me dire où est-ce que tu as mis mes cinq paquets de bonbons! Sinon je n'hésiterais pas à te défigurer à tel point que même ta mère ne te reconnaitra pas!

Des mèches de sa longue chevelure bicolore glissèrent sur ses épaules et tombèrent à côté du visage du Chat, certains cheveux s'étaient même posés sur son visage. A chaque fois qu'il inspirait, l'odeur de chat dressait ses poils et lui laissait un arrière-goût de dégoût. Il se tapa la tête contre le sol et resta immobile un instant en poussant des petits gémissements de douleur, puis il la redressa en se frottant le front et regarda l'autre en grimaçant. Il venait de trop réfléchir et il fallait qu'il mette au clair toutes ses idées et ses pensées diverses et variées. Il fronça les sourcils encore sonné par le coup et cligna plusieurs fois des yeux. Il poussa un profond soupir et remit ses idées en ordre, il regarda le Chat roux en serrant les dents et demanda de manière plus... normale.

- … Si ce n'est pas toi qui me les as volés... Comment expliques-tu qu'ils ont disparu et que tu étais seul ici? »


Cela semblait plus sensé mais au final, comme à chaque fois, il n'écouterait rien de sa réponse même si son regard violacé était plongé dans le sien. C'est au bout de quelques secondes de réflexion qu'il se rendit compte que plaquer son adversaire ainsi ne servirait à rien, peut-être à éviter qu'il parte, mais il savait au fond que ce ne serait pas le cas avec cette horreur de chat. Il se redressa donc et finit par s'asseoir en tailleur à côté de l'autre. Il passa ses cheveux derrière ses épaules et l'observa du mieux qu'il pouvait. Ses paumes posées à plat contre le sol lui permettaient de sentir chaque mouvement que faisait l'autre. Sans vraiment s'en rendre compte sa queue était sortie, longue et dotée d'écailles grises, il se sentait mieux ainsi, sa colère diminuait un peu ou du moins le mal de tête qui commençait à se faire sentir. Il la remuait, presque inconsciemment, il ne quittait pas du regard le Chat, qui commençait sérieusement à le gonfler, jusqu'au moment où il se rappelait avoir laissé son sac quelque part dans la salle, pas très loin d'eux, sur le coup une rage folle l'envahit de nouveau car de nouveau le rouquin pouvait avoir volé ce sac! Mais au final, il se rappela que ce n'était pas possible du fait qu'il ne l'avait pas quitter une seule fois du regard, qu'il avait même été en contact physique avec lui. Il poussa un soupir et se gratta la tête à l'aide de ses longs ongles pointus teintés de violet, l'un d'eux se coinça dans un nœud et il eut du mal à le sortir, il gesticulait un peu dans tous les sens, ne pouvant pas rester éternellement comme ça. Quoi? L'imbécile de chat parlait? Tant pis, il n'avait rien écouté, comme à son habitude. C'est au bout de quelques instants qu'il réussit à libérer son ongle de l'emprise terrible de ses cheveux. Et il se mit à observer cet ongle en se demandant s'il était pas trop abimé, à quoi bon se poser d'autres questions! Ses bonbons étaient oubliés, le Chat aussi, mais pendant un temps encore indéterminé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsu Kô

avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 09/05/2012
Age : 20

fiche personnelle
Préférence : Uke
liaison :
race : Hybride chat !

MessageSujet: Re: Alerte enlèvement: où sont mes sucreries? [pv: Kôneko alias Natsu]   Lun 2 Sep - 19:08

Suite au coup de poing donné, le Neko espérait que cela aurait suffit pour remettre en place les idée du Rat. Mais apparemment non, ce dernier pris une position bizarre avant de foncer tête baissée vers Natsu. Ne s'y attendant pas du tout, le roux tomba lourdement au sol en même temps qu'il entendait son opposant le traiter de sale ordure. Mais il n'arrêtait jamais ?! Ce gars ne pouvait-il pas avouer que Natsu était innocent ?

Allongé au sol avec l'hybride rat à quatre pattes au dessus de lui, le Neko ne savait pas vraiment que penser de cette situation. Ils étaient dans le noir et au sol.... Il espérait simplement que personne ne rentrerai dans la salle ou il risquerait de mal interpréter la situation. Mais Natsu n'eut pas le temps d'y penser plus que son opposant leva le poing pour frapper à quelques centimètre de son visage. Affichant un air étonné, le Neko n'osait plus bouger d'un iota. Ce gars au dessus de lui était vraiment effrayant...

- Écoute-moi bien, tu vas me dire où est-ce que tu as mis mes cinq paquets de bonbons! Sinon je n'hésiterais pas à te défigurer à tel point que même ta mère ne te reconnaitra pas!

Hochant la tête, Natsu fit plus ça par automatisme que par réelle envie de céder et de ce révélé coupable. De toutes façons il ne l'était pas ! Et il n'avait pas une traître idée d'où pouvait bien être ses bonbons ! Une mèche de cheveux violet tomba alors sur le joue du Neko, l'odeur du rat s'intensifiant encore davantage à cause de cette mèche, Natsu tenta de bouger sa joue pour virer ses cheveux de son visage... Sans succès et pourtant soudainement, le Rat se cogna le tête au sol et se redressa avant de reprendre :

- … Si ce n'est pas toi qui me les as volés... Comment expliques-tu qu'ils ont disparu et que tu étais seul ici? »

Natsu aurait volontiers sourit en entendant ça si l'odeur de ce Rat ne le dégoûtait pas autant. Mais au moins l'étudiant avait enfin compris que Natsu n'était pas forcément LE coupable et lui laissait un chance de s'expliquer. L'hybride Rat finit d'ailleurs par bouger pour s'asseoir à côté de Natsu. Ce qui n'était pas plus mal d'ailleurs. Ainsi le Neko se redressa également et resta assis lui aussi en tailleur pour répondre :

- Mais puisque je te dis que ce n'est pas moi qui te les ai volés !

le Neko soupira alors longuement puis reprit :

- Et de toutes façons qu'est ce que j'aurais à faire de cinq paquets de bonbons... j'étais juste venu dormir tranquillement ici moi !

Natsu soupira de nouveau et continua de ne pas observer son interlocuteur, comme sa simple vue le dégoûtait et ajouta plus bas.

- Tsss... Les rats... toujours à accusé le premier chat venu...

Se levant alors le Neko s'étira longuement jeta un coup d'oeil aux alentour, ce qui ne servait pas à grand chose en soit vu qu'il ne voyait quasiment rien dans l'obscurité. Hé oui, il avait beau être un chat il ne voyait pas parfaitement dans le noir contrairement à ce qu'on pourrait croire. Pendant un instant Natsu hésita à partir du gymnase, mais finalement rien que l'idée que cela ferait plaisir au Rat l’écœurait alors il décida de rester jusqu'à ce que cette affaire soit mise au clair.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akihito Tôda

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 27/04/2012

fiche personnelle
Préférence : sans préférence
liaison :
race : Hybride rat

MessageSujet: Re: Alerte enlèvement: où sont mes sucreries? [pv: Kôneko alias Natsu]   Dim 8 Sep - 19:06

Quoi? Le Chat parlait? Tant pis, il n'avait rien écouté, ou en tout cas vaguement. Il comprit quelque chose comme « Mais puisque je te dis que c'est moi qui te les ai volés! » puis « et de toutes façons, j'étais juste venu dormir! » et ce n'est que sa dernière réplique qu'il comprit dans sa totalité et sans la moindre déformation. Il fronça les sourcils et lui lança un regard interrogateur. Quoi? Il n'avait pas volé ses bonbons? Mais c'était vraiment pas logique! … Quoiqu'au fond, c'est dans la tête du jeune Akihito que tout était illogique. Il secoua la tête faisant ainsi voler ses cheveux sombres, ses mains posées sur ses tempes il essayait de mettre de l'ordre dans toute cette histoire. Lorsqu'il cessa, la tête lui tournait, et il attendit un court instant avant de lui demander avec pas mal de retard.

« Alors ce n'est pas toi qui as volé mes bonbons?

Il croisa les bras et arqua un sourcil avant que le rouquin se décide à se lever.

- Pourquoi tu ne me l'as pas dit plus tôt?

Mais oui! Bon sang! Ça aurait fait éviter un tas de choses! Mais bon, il ne se sentait absolument pas coupable, au moins il avait pu se défouler! Et puis... Et puis quoi?! N'avait-il pas le droit ne pas l'aimer? Même si l'excuse était bien maigre, c'était tout de même la sienne. Il lui attrapa la cheville par réflexe pour ne pas qu'il parte. Il devait discuter avec lui, même si c'était totalement à contre-cœur. Ses longs ongles s'enfoncèrent presque instinctivement dans sa peau, de toute manière il ne pouvait pas faire autrement s'il voulait le tenir correctement. Le bout de sa queue écaillée remuait avec légèreté, tandis que le reste de ce membre assez intriguant se mouvait avec une certaine lenteur. L'odeur féline se propageait autour de lui et commençait à sérieusement lui détruire le nez. Il le lâcha vivement, se leva de manière brusque mais fluide et tourna la tête pour éternuer. Son éternuement ne passa pas inaperçu au vu de la grandeur de la salle et de sa vacuité. Il se frotta le nez avec le dos de sa main puis, lorsque la démangeaison passa, il regarda l'autre et soupira. Décidément, ce Chat était assez énervant à ne pas dire la vérité.

- Hm... Si tu veux...

Il toussota nerveusement, détourna son regard en se mordant la lèvre intérieure. Il prit une profonde inspiration avant de finir sa phrase.

- … Si tu veux... On pourrait... Faire... Une... P..... P.....PP.....PP.....P..... Pause... Et faire comme si on était.... A......A … A.... AA....A... Am.... Amis...

Il se crispait en s'entendant dire une chose pareille. Il se gratta nerveusement le haut de sa cuisse, se grattant également sa gorge. Il avait honte de ce qu'il disait et surtout de ce qu'il allait dire. Il se mordit la lèvre inférieure à sang, il passa rapidement ses doigts dessus pour éviter que ça saigne davantage, puis il regarda autour de lui et poussa le soupir du désespoir.

- … En tant que.... A.... A.... A.... A... A... Am... A.... Amis.... Je... Je te propose que... Tu... M..... M... M.... M...A.... M'aides... A... Retrouver mes sachets de bonbons! »

Il s'était retourné en lui disant ça, il ne voulait pas que l'autre lise la honte et le mal-aise sur son visage. Il espérait que ce jour serait le dernier de sa vie, plus jamais il ne ferait la même chose. Mais une chose le rassura: c'est lui qui avait lancé l'idée, donc c'est lui aussi qui pouvait tout arrêter quand il le voulait. Et il choisit ce moment, ce serait lorsqu'ils retrouveraient les bonbons, qu'il le veuille ou non, ce fichu Chat allait l'aider! Il était hors de question qu'il ressorte d'ici sans eux! Il pivota un peu sur lui pour le regarder en coin d'œil, sa queue effleurait le sol, appréciant chaque mouvement qu'il y avait dans la salle. Il plissa les yeux et erra dans la pièce qu'il connaissait par cœur sans trop chercher son précieux besoin en sucre.

Désolé, c'est pas génial, j'essaierais de me rattraper à la prochaine réponse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsu Kô

avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 09/05/2012
Age : 20

fiche personnelle
Préférence : Uke
liaison :
race : Hybride chat !

MessageSujet: Re: Alerte enlèvement: où sont mes sucreries? [pv: Kôneko alias Natsu]   Mer 18 Sep - 19:06

Pendant que le Neko parlait, son interlocuteur ne semblait pas l'écouter ce qui énerva davantage Natsu qui cru bien que pendant un moment il allait sauter sur le Rat pour l'étrangler. Mais bon, il n'était pas du genre violent d'habitude, juste que cet être avait une sorte de don pour l'énerver. A croire qu'un hybride Rat et un hybride chat n'étaient pas fait pour s'entendre.

« Alors ce n'est pas toi qui as volé mes bonbons?

Se retournant rapidement vers le violet avec un air effaré, Natsu se disait " Et c'est que maintenant qu'il en arrive à cette conclusion ?". Mais sentant bien qu'il devait avoir l'air débile avec une telle expression sur le visage, il finit par soupirer longuement et reprendre un air plutôt normal.

- Pourquoi tu ne me l'as pas dit plus tôt?

Si il avait pu, Natsu se serait tirer un balle dans la tête. Ce n'tait pas lui qui avait volé les paquet et il tentait de l'expliqué à ce fichu de rat depuis le début ! D'ailleurs c'était ce dernier qui lui avait sauté dessus en premier en l'accusant ! Il ne lui avait même pas laissé une seconde pour se défendre. Natsu finit alors par en conclure qu'il n'avait plus rien à faire ici, il allait alors sortir d'ici et partir loiiiin de ce gars chelou quand ce dernier lui attrapa de la cheville et commença à bégayer :

- Hm... Si tu veux... … Si tu veux... On pourrait... Faire... Une... P..... P.....PP.....PP.....P..... Pause... Et faire comme si on était.... A......A … A.... AA....A... Am.... Amis... … En tant que.... A.... A.... A.... A... A... Am... A.... Amis.... Je... Je te propose que... Tu... M..... M... M.... M...A.... M'aides... A... Retrouver mes sachets de bonbons! »

Mon dieu que ce gars avait mis longtemps à formuler sa phrase ! Bon en même temps Natsu le comprenait il venait de sortir un de ses trucs aussi. Lui ? Et le Rat ? Fait amis-amis ? Le Neko regarda un instant son interlocuteur étonné comme si on venait de lui parler dans une autre langue. Sans bouger, le demi-chat sembla bugger un moment, si en temps normal il aurait répondu avec un grand sourire qu'il était d'accord, là... Il devait quand même aider gars qui avait tenter de le buter et qui l'avait mordu aussi !

Natsu soupira alors longuement, il n'aimait pas vraiment l'idée d'avoir des ennemis, il détourna alors la tête et regarda au sol, les joues rouges.

- Euh... Je... Euh... On peut toujours essayer... Enfin je veux dire que... Tant qu'on cherche pas au même endroit ça devrait aller...

Restant un moment à fixer le sol, le Neko finit par se mettre à l'action et commença à partir en direction des vestiaire en ajoutant :

- Bon alors... Euh... J'vais aller voir dans les vestiaires...

Accompagnant ses mots par des paroles, Natsu se dirigea vers la direction qu'il venait d'indiquer sans vraiment attendre la réaction du Rat. De toutes façons, ce dernier ne risquerai pas de s'opposer à sa proposition... A moins qu'il n'ai pas envie de faire confiance au Neko et décide de le suivre.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alerte enlèvement: où sont mes sucreries? [pv: Kôneko alias Natsu]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alerte enlèvement: où sont mes sucreries? [pv: Kôneko alias Natsu]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MISSION - Terminée] [Deniz/David] Alerte enlèvement
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les nègres sont-ils des xénophobes?
» ILS SONT DEVENUS FOUS! Est-ce que je mène une campagne contre Aristide au Forumh
» Ah bon ? Les Haïtiens sont des canibales !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: la gakuen Bakemono :: Le complèxe sportif-
Sauter vers: