[forum yaoi] Une école dirigée par un scientifique qui se prend pour dieu et crée de toutes nouvelles races...

 

Partagez | 
 

 La température monte ! [Natsu] [ yaoi non la fonda n'est pas perverse ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Masato Tanaka
Mister Contrat Sexy 2013
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 21/06/2012

fiche personnelle
Préférence : seme
liaison :
race : Bèrzéluts (Démon)

MessageSujet: La température monte ! [Natsu] [ yaoi non la fonda n'est pas perverse ]   Dim 27 Jan - 19:29


Ensuite, tout se passa très vite. Natsu me pris la main et me tira hors de la bibliothèque. Waouw, il a en plus qu'envie on dirait. Je me retiens de rire. On marche d'un pas presser, tout droit, à droite, à gauche, on tourne. Il me tire et me serre la main. Je suis derrière lui, essayant de le suivre tant bien que mal, il doit courir vite, j'espère ne jamais à devoir l'affronter à une course.

On s'arrête devant la porte, je la reconnais. Il met quelques secondes à essayer d’insérer la clé dans la serrure, une fois fait, il me tire à l'intérieur de la chambre, claque la porte et jette ses clé à terre. Il se tourne vers moi... oh quelle regard fascinant. Ses joues sont rosés, ses pupilles sont légèrement dilatés... il me tire la nuque pour accéder à ma bouche, je lui répond automatiquement. Nos lèvres sont faites pour être rejointes continuellement... elles s'assemblent parfaitement... et je sent que d'autres choses s'assembleront parfaitement aussi. Mais en a-t-il envie? Enfin, l'a-t-il déjà fait avec quelqu'un du même sexe... mes questionnements ne durent pas longtemps, il recule et se laisse tombé sur son lit ou le miens je n'en sais rien et ce n'est pas vraiment l'essentiel du moment, m’entraînant dans sa chute, je tombe au-dessus de lui. J'observe son visage à la recherche de la moindre trace qui le trahirait mais tout ce que je peux y lire est une certitude sans faille.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Je pose ma tête contre son épaule, passant mon nez dans son cou. Ma main prend alors le chemin que mes yeux ont emprunté un peu plus tôt, dans la bibliothèque. Je caresse sa peau soyeuse, mes doigts passent ensuite sur son torse et chutent doucement jusqu'à son ventre avant de passer sur ses hanches. Je n'ai jamais été excité comme ça... Je me délecte de la douceur et je ne me lasse pas de le toucher, de sentir ma peau glisser sur la sienne, de la sentir se réchauffer sous mon contact. Je me lèche les lèvres avec envie mais décide quand même de prendre mon temps, attendant sa réponse. Je crois que je pourrais passer des heures à simplement caresser son torse de ma main.

Mes lèvres embrassent son cou et remonte vers ses lèvres qui n'attendent que ça. Mes lèvres frôlent les siennes dans un baiser chaste. Je me recule pour l'observer et ne résiste pas, je prend ses lèvres avidement, je les pénètre et débute un balais langoureux avec cette langue si désireuse. Mon érection frôle celle de la personne qui sera bientôt mon amant et je lâche un grognement de plaisir. Je savoure le contact de nos deux torses l'un contre l'autre, mais nos vêtements m'empêche d'en sentir plus...

Tandis que mes doigts touchent encore et toujours plus, je me défais finalement de ce baiser et continue mon parcours jusqu'à sa clavicule que ma langue descend tout doucement. Je suce, mordille et lèche chaque parcelle de son cou. Il est délicieux. Je prononce son prénom dans un soupire de plaisir...

- Natsu

[HRP:] Il me faudrait une précision, yaoi soft or hard? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsu Kô

avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 09/05/2012
Age : 21

fiche personnelle
Préférence : Uke
liaison :
race : Hybride chat !

MessageSujet: Re: La température monte ! [Natsu] [ yaoi non la fonda n'est pas perverse ]   Dim 27 Jan - 21:24

Emporté par son baiser avec Masato, Natsu recule de plus en plus jusqu'à ce que ses jambes heurtent quelque chose et qu'il tombe dans un des lits de la chambre emportant son colocataire avec lui. Regardant donc l'homme au dessus de lui, le Neko plonge son regard dans le sien savourant chaque seconde qui passe. Qui sait ce qu'il se passera ensuite ? Natsu n'avait pas fermer la porte alors n'importe qui pourrait entré ! Rah ! Quelle erreur il avait fait là ! Pourquoi n'y avait-il pas pensé ! Le Neko aurait voulu se frapper la tête contre un mur, mais vu sa position, cela était impossible.

Masato posa alors sa tête sur l'épaule de son colocataire et commença à lui caresser le torse pour descendre jusqu'à ses hanches. Posant sa tête sur celle du démon, Natsu respira profondément son odeur, elle était si délicieuse, comment rester de marbre devant un tel homme ? Masato lui embrassa soudainement le cou pour ensuite venir coller ses lèvres sur celle du Neko avant de débuter un baiser langoureux. Ce laissant totalement guider par son colocataire, Natsu se laissait caresser, jusqu'à ce que les érections des deux jeunes hommes se frôlèrent, Masato émit un grognement qui semblait loin d'être énervé alors que l'hybride fit un drôle de bruit qu'il n'arrivait pas à identifié lui même, qui ressemblait à une sorte de miaulement sourd...

Mettant fin au baiser, le démon retourna embrassé mais aussi et surtout, mordiller, sucer et lécher le cou de Natsu. Ce dernier passa donc une main dans les cheveux de Masato tout en laissant la seconde lui caresser le dos comme il l'avait déjà fait dans la bibliothèque.

- Natsu

Reconnaissant son prénom murmurer avec tant de désir, le Neko en frissonna. Il avait envie de continuer, d'aller encore plus loin, de sentir tout son corps contre la délicieuse peau de Masato, il voulait encore l'embrasser et sentir cette merveilleuse sensation dans son cou. Mais était-ce raisonnable ? N'y aurait-il pas de conséquence à ce qu'ils étaient en train de faire ? Perdant de son assurance, Natsu commença à trembler, son corps tremblais d'impatience, mais son esprit tremblait de peur. Après tout c'était la première fois qu'il allait aussi loin dans une relation et avec un homme en plus ! Le Neko n'osait plus bouger, il n'osait rien dire non plus, devait-il le dire à Masato que s'était sa première fois ? Natsu aurait bien aimé réfléchir à ce propos, mais le désir était trop fort, la présence du démon trop attirante pour que ses pensées puissent se mobiliser à un tel effort.

- Masato... Je... Ne suis jamais allé aussi loin avec quelqu'un.

Le coeur lui déchirant la poitrine, l'hybride espérait que son colocataire ne réagirait pas mal à cette annonce, mais en attendant une quelconque réponse de sa part, le Neko lui mordilla l'oreille qui était non loin de sa bouche avant d'ajouter :

- Mais... S'il te plait continue... Je... Je ne veux être à personne d'autre qu'à toi Masato.

Pour accompagner ses mots, Natsu passa sa main qui caressait les cheveux de Masato dans son dos aussi pour serrer davantage le démon contre lui.

[HRP : Euh... Je sais pas O.O fait comme tu veux...]

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masato Tanaka
Mister Contrat Sexy 2013
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 21/06/2012

fiche personnelle
Préférence : seme
liaison :
race : Bèrzéluts (Démon)

MessageSujet: Re: La température monte ! [Natsu] [ yaoi non la fonda n'est pas perverse ]   Jeu 14 Fév - 20:05


Continuant à parsemé des baisers sur cette beau si douce, je le sent tremblé... de peur, de quoi? Je jette un coup d'oeil dans sa direction.

- Masato... Je... Ne suis jamais allé aussi loin avec quelqu'un.

C'est donc ça. Suite à sa réaction précipité il me mordille le lobe... mmh cela ne veut donc pas dire qu'il refuse toutes idées... Je lui souris de mon sourire coquin. Je me redresse pour coller mon front au sien.

- Mais... S'il te plait continue... Je... Je ne veux être à personne d'autre qu'à toi Masato.

Et là, je craque. Je passe les doigts sur sa nuque, tire légèrement ses cheveux l’obligeant à relever le menton vers moi.

- Natsu, j'ai envie de toi. Vraiment.
Ma voix n'est qu'un souffle... mes yeux sont brillant, enfiévré ... totalement excité. Il me rend fou! Je passe ma langue sur mes lèvres. Il faut que je me contrôle, il vient de me dire qu'il n'a jamais été si loin, je ne voudrais pas que ça s'arrête maintenant.

- On va y allez doucement mon chaton. Si tu veux que j'arrête, tu me le dis, et j'arrêterai.

Je risque d'avoir très difficile à m'arrêter surtout s'il me regarde avec ce regard...

- Sais-tu a quel point j'ai envie de toi, Natsu? ....On va te retirer cette chemise pour commencer.

Je m'assied à califourchon sur lui. Je me penche pour déposer un baiser furtif sur ses lèvres rougies par l'excitation, ensuite je m'attaque aux boutons de chemises, lentement je les déboutonne, déposant un baiser sur chaque nouvelles parcelles de peau dénudé. La chemise totalement ouverte, je pose mes mains à plats sur sont torse, caressant et titillant ses tétons. Je lui indique ensuite la chemise pour qu'il m'aide à la lui retirer. Je frotte langoureusement mon érection contre la sienne pour qu'il réagisse plus rapidement à ma demande - C'est que je voudrais vraiment retirer cette chemise-.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsu Kô

avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 09/05/2012
Age : 21

fiche personnelle
Préférence : Uke
liaison :
race : Hybride chat !

MessageSujet: Re: La température monte ! [Natsu] [ yaoi non la fonda n'est pas perverse ]   Dim 17 Fév - 22:55

Natsu ne savais pas encore s'il allait regretter ce qu'il venait de dire ou non. Mais ce qui était sûr c'était que ces mots n'avaient pas déplus à Masato pour autant. En effet, ce dernier, passa un main sur la nuque du Neko et lui tira gentiment les cheveux pour lui faire redresser la tête.

- Natsu, j'ai envie de toi. Vraiment.

Le regard plongé dans celui de son colocataire, Natsu se demandait si son visage pouvait devenir encore plus rouge qu'il ne l'était avant. Bien sûr que les mots de Masato ne se laissait pas indifférent, la voix du démon elle-même faisait battre de plus en plus vite le coeur du Neko. C'est alors que Masato passa sa langue sur ses lèvres, donnant envie à Natsu de se jeter dessus pour l'embrasser avidement, mais avant qu'il y pu mettre en oeuvre ses envies, le démon poursuivit :

- On va y allez doucement mon chaton. Si tu veux que j'arrête, tu me le dis, et j'arrêterai.

Natsu ne s'attendait pas à ce genre de phrase, elle avait été prononcé avec un telle sincérité, que le Neko n'avait pas envie d'arrêter son colocataire dès maintenant, bien au contraire. Mais cela le rassurait de savoir que le démon n'avait pas envie de le blesser en continuant ce qu'ils avaient commencés. Reconnaissant, Natsu tenta un sourire timide tout en resserrant ses doigts sur le dos du démon.

- Sais-tu a quel point j'ai envie de toi, Natsu? ....On va te retirer cette chemise pour commencer.

A quel point ? Ça personne n'aurait su le dire, même si l'hybride pensait que ce que ressentait le démon devait être proche de ce qu'il vivait en ce moment lui-même, il ne pouvait s'empêcher d'être rassuré que Masato n'aille aussi loin juste parce que son colocataire était la seule personne qu'il avait sous le main. Le démon s'assit donc sur Natsu, lui déposa un léger baiser sur les lèvres puis commença à le déshabiller. Le Neko frissonnait à chaque nouveau bouton enlever c'est qu'il faisait froid dans cette chambre ! Mais l'atmosphère ne resterait pas glaciale très longtemps. En effet, Masato posa ses main sur le torse à présent nu de Natsu. Ce dernier, se mordit la lèvre inférieur, comment pouvait-il imaginer qu'un simple contact soit si agréable ?

La respiration de l'Hybride s'accélérait au fur et à mesure des caresses de son colocataire jusqu'à se qu'il sente Masato frotter intentionnellement leurs érections comme pour montrer au Neko que malgré la douceur qu'il lui avait promis, il n'était pas très patient. Le Neko se redressa donc, enleva totalement sa chemise, avant de s'attaquer à celle de son colocataire. Les mains de Natsu tremblaient à chaque bouton qu'il devait enlever, était-ce la peur ? L'excitation ? Ou un peu des deux peut-être ? Ça le Neko ne savais pas le dire, mais il n'avait aucunes raison d'avoir peur vu que Masato n'était pas là pour le torturer, bien au contraire.

Une fois la chemise du démon totalement déboutonnée, Natsu passa ses main derrière les épaules de son colocataire pour faire glisser son vêtement le long de ses bras et le serrer totalement contre lui. Sentir la peau de Masato contre la sienne procurait au Neko un sentiment si agréable, qu'il ne pu s'empêcher un miaulement à la fois de plaisir et de soulagement. Natsu lova donc sa tête à la base du cou de son colocataire pour respirer un instant la délicieuse odeur de celui-ci avant de passer ses mains sur son torse pour en caresser la moindre parcelle alors que sa bouche se collait de nouveau à celle de Masato pour l'embrasser passionnément. Natsu décolla cessa cependant le baiser pendant un cours instant juste le temps de murmurer :

- Vu on en est arrivé je ne pense pas que quiconque pourrait nous stoppé.

Ré-embrassant immédiatement Masato, l'hybride ne lui laissa pas le temps de répondre. Il venait de lui dire qu'il ne voulait pas arrêter quoiqu'il arrive, l'envie submergeait trop Natsu pour qu'il puisse demander à son colocataire de s'éloigné. Le moindre écart physique semblait, dans l'immédiat, insupportable au Neko, il ne préférait même pas penser aux jours à venir où les deux hommes devraient se séparer pour aller en cour. Pour le moment, ils étaient tout les deux et ce instant leur appartenait rien qu'à eu alors... Pourquoi y mettre fin ?

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masato Tanaka
Mister Contrat Sexy 2013
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 21/06/2012

fiche personnelle
Préférence : seme
liaison :
race : Bèrzéluts (Démon)

MessageSujet: Re: La température monte ! [Natsu] [ yaoi non la fonda n'est pas perverse ]   Dim 24 Fév - 14:59

[HAARGH, désolé de répondre seulement maintenant!]


Après avoir profiter de son torse, Natsu se redressa pour enlever sa chemise avant de déboutonner la mienne. Il n’avait pas très facile pour déboutonner cette chemise, mais je le laissai faire, le laissant prendre le temps qu’il faut, même si ce n’est pas l’envie qui me manquait de la plaquer contre le lit et de m’enfoncer au plus vite en lui. La chemise enfin déboutonné, je l’aide à me la retirer. Ce dernier me passe ensuite les mains dans le dos, à l’endroit où mes ailes sortent généralement. Tiens, est-ce qu’elle risque de sortir avec des sentiments trop… intenses ? Pas que c’est le moment de me poser la question maintenant tout de suite, mais ça serait surprenant…

Le neko se lova dans mes bras et lâcha un je ne sais pas quoi une sorte de miaulement peut être ? Je laisse Natsu me toucher le temps de me remettre les idées en places. Il me caresse le torse doucement… pour ensuite reprendre mes lèvres des siennes, auxquelles je réponds volontiers. Il se décolla néanmoins pour ajouter :

- Vu on en est arrivé je ne pense pas que quiconque pourrait nous stoppé.

Ah, ce n’est pas moi qui vais lui dire le contraire. Cette simple phrase est comme une décharge, un laisser-passer pour plus… beaucoup plus. J’arrive à peine à contenir les sensations débridées qui se déchaînent dans mon corps tant je le désire. J’agrippe le haut de son bras pour palper son biceps, il est étonnamment musclé.

- Si ce quiconque entre dans cette chambre maintenant, je ne pense même pas pouvoir m’arrêter.

J’agrippe ses hanches et le repousse vers le lit avant de replonger vers lui pour reprendre avidement cette jolie bouche. Tout en l’embrassant, mes mains glisse vers le jeans du neko, je défait le bouton du jeans et tire lentement le zip. Sans le quitter des yeux, je me relève légèrement, insinuant ma main sous son jeans caressant au passage son sexe, puis descendant vers ses cuisses en emportant le jeans au passage. Je retire ma main, enlève ses chaussures et lui retire entièrement son jeans pour le jeter je ne sais où derrière moi.

Je me lèche les lèvres sans cesser de le regarder. J’ai tellement hâte d’être en lui. Mais, on va commencer par mes fringues… à moins que ? Je retire mes chaussures et me retourne vers lui. J’ai un sourire en coin.

- Tu veux me retirer mon jeans ?

Mon sourire s’étire et je continue de le regarder, moi debout devant le lit et lui, en caleçon si… sexy sur le lit… J’hausse un sourcil, attendant sa réaction.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsu Kô

avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 09/05/2012
Age : 21

fiche personnelle
Préférence : Uke
liaison :
race : Hybride chat !

MessageSujet: Re: La température monte ! [Natsu] [ yaoi non la fonda n'est pas perverse ]   Dim 24 Fév - 16:25

Suite à un énième baiser, Masato attrapa le bras de Natsu et palpant son bicep il semblait étonné des muscles du Neko. Ce dernier aussi était étonné mais c'était plus parce qu'il ne comprenais pas ce geste qu'autre chose, bien sûr que l'hybride avait un peu de force et pas seulement depuis son arrivée à l'académie. Il avait juste gagner en souplesse en devenant un demi-chat et il pouvais dorénavant ce vanter de faire parti des seuls hommes au monde à savoir faire le grand écart... Enfin ce n'était pas une grande gloire non plus.

- Si ce quiconque entre dans cette chambre maintenant, je ne pense pas pouvoir m'arrêter.

La phrase fit sourire Natsu. C'est vrai qu'il était possible que quelqu'un rentre vu qu'il n'avait pas fermé la porte à clef, mais le Neko ne voyait pas très bien qui pourrais venir le voir au point d'entré sans même frapper. Au moins que leurs voisin de chambre ne viennent se plaindre pour d'éventuels bruits suspects... Mais ça c'était une autre histoire... Qui pourrait devenir fort embêtante d'ailleurs.

Natsu n'eut cependant pas le temps de dresser la liste des gens qui pouvaient entré ici que Masato l'attrapa par les hanches pour le repoussé vers le lit et immédiatement l'embrasser. Répondant au baiser Natsu se demandait comment des lèvres pouvaient-elles être aussi délicieuses. Il était absolument impossible de leur résister ! Captivé par les lèvres de son colocataire, Natsu ne remarqua pas immédiatement que le démon commençait à lui enlever son jeans, ce fut un petit zip ! qui lui fit baisser le regard un instant avant de le fixer de nouveau dans celui de Masato. Se dernier semblait imperturbable et sans même regarder ce qu'il faisait, il passa ses mains sous le jeans du Neko. Bien évidemment l'hybride ne resta pas de marbre, un frisons tous entier le parcourut et quand le démon lui carressa le sexe il se mordit la lèvre inférieure si fort qu'il commençait à avoir un goût de sang dans la bouche. Il sentit alors les mains de Masato sur ses cuisses lui faisant glisser lentement son jeans. Soudainement il cessa ses carresses pour s'attaquer aux chaussures de Natsu. Une fois cela fait, le démon se débarrassa du jeans de son colocataire en le jetant derrière lui.

Masato se relava donc et passa sa langue ses lèvres. Natsu reçu comme un décharge, cet homme devant lui, à moitié nu, un visage si parfait, un regard si envoûtant... Qui pourrait y résister ? Le Neko avait même du mal à croire que cet homme était son colocataire et qu'il désirait un simple petit hybride comme Natsu. N'arrivant pas à relâcher son regard de celui de Masato, le coeur du Neko lui déchirait la poitrine.

- Tu veux me retirer mon jeans ?

Natsu ne s'attendait pas du tout à cette demande et à son plus grand étonnement il hocha positivement la tête tout en se rapprochant du bord du lit. S'asseyant sur celui-ci, le neko leva la tête vers le sourire de son colocataire qui semblait heureux de sa demande. Natsu ne songea pas un instant à contredire la proposition de Masato alors qu'en temps normal il aurait sans aucun doute réagit autrement. Masato avait-il un je-ne-sais-quoi de démon qui lui permettait de persuader les autres ? Était-ce un don qu'il avait depuis toujours ? Ou alors était-ce Natsu qui ne pouvait résister au magnifique corps de son colocataire...

Sans plus de questions, le Neko déboutonna le jeans du démon avant de faire glisser sa fermeture qui se tenait en dessous. Bizarrement Natsu était beaucoup plus confiant que lorsqu'il avait du enlever la chemise de Masato. Une fois donc le jeans ouvert, l'hybride posa ses mains sur les hanches de son colocataire pour faire descendre le pantalon jusqu'à ses pieds et une fois arrivé au sol, Natsu releva la tête vers Masato et lui demanda sur un ton innocent :

- Tu veux bien lever tes pieds s'il te plait sinon je ne pourrais jamais finir d'enlever ton jeans correctement.

La demande pouvait sembler totalement débile, mais Masato voulait qu'on lui retire son jeans alors Natsu voulait le faire entièrement, comme s'il s'agissait d'une mission très importante qu'on venait de lui confier. Le neko attendait don au pied du démon que celui-ci réagisse, il passa d'ailleurs sa langue ses lèvres et sentit qu'il y avait encore une peu de sang sur celle-ci... S'était-il mordu au point de faire couler du sang hors de sa bouche ?


_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masato Tanaka
Mister Contrat Sexy 2013
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 21/06/2012

fiche personnelle
Préférence : seme
liaison :
race : Bèrzéluts (Démon)

MessageSujet: Re: La température monte ! [Natsu] [ yaoi non la fonda n'est pas perverse ]   Dim 24 Fév - 18:00


S’attaquant à mon jeans, Natsu semblait déjà plus à l’aise qu’au passage de la chemise. Le fait qu’il réponde à ma demande directement prouve soit que je lui donne envie, soit que j’ai un don pour manipuler. C’est vrai qu’on m’avait souvent dit que je pouvais manipuler les personnes, j’ai l’impression que ce … don s’est renforcé depuis que je suis arrivé et que je me suis « transformé » en une sorte de démon.

Voir Natsu s’affairer en dessous de moi… je passe une main dans ses cheveux. Celui-ci pose ses mains sur mes hanches pour glisser mon jeans le long de mon corps. Le neko relève la tête vers moi.

- Tu veux bien lever tes pieds s'il te plait sinon je ne pourrais jamais finir d'enlever ton jeans correctement.

Je ne m’attendais pas à cette remarque. Je me retiens de rire. C’est tellement… adorable ? Innocent ? Je ne sais comment le définir, mais je sais que je me retiens de rire. Il se mordille la lèvre. Comment je peux résister alors qu’il se mordille la lèvre, ça devrait être moi qui la mordille et lèche, cette lèvre si désireuse…

Je lève les pieds et pousse le jeans plus loin. Je m’assois ensuite à côté de neko, posant des baisers papillons le long de sa nuque, de son cou. Je me laisse tomber sur le lit, amenant le neko avec moi. Je le retourne sur le dos et me réinstalle sur lui, une jambe entre ses jambes. Je parsème sa beau sucré de baiser, descendant toujours plus bas jusqu’à l’endroit où il reste un petit bout de tissus… mais plus pour très longtemps. Je descendant le caleçon, dévoilant l’intimité de mon futur amant. Me léchant les lèvres, je ne peux résister à l’envie de le prendre en bouche. Je pose ma main sur son sexe tendu vers moi, et y pose mes lèvres avant de commencer un lent va et vient de mes lèvres.

- mmh. Tu es tellement bon chaton.

Je relève la tête vers le neko, continuant le va et vient de ma main. De l’autre mains, je m’humidifie un doigt en le tournant autour de ma langue.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsu Kô

avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 09/05/2012
Age : 21

fiche personnelle
Préférence : Uke
liaison :
race : Hybride chat !

MessageSujet: Re: La température monte ! [Natsu] [ yaoi non la fonda n'est pas perverse ]   Lun 25 Fév - 23:10

La répponse à la question de Natsu ne se fit pas attendre, Masato leva ses pieds et poussa son jeans au loin... C'est vrai que vu comme ça le problème était vite réglé ! Mais bon sait-on jamais. Le neko avait repris sa position initiale, soit celle assis sur le bord de son lit en attendant une nouvelle réaction du démon. Et ce dernier ne tarda pas à venir s'asseoir à côté de son colocataire tout en lui déposant quelques petits baiser dans la nuques faisant frissonner le Neko.

Natsu se sentit ensuite entraîner par la personne qu'il pouvait considéré comme son futur amant maintenant. Bien évidemment l'hybride ne fit aucun signe de résistance lorsque Masato le retourna sur le dos. Il ne bouger pas non plus quand il sentit le démon luiembrassa le torse, mais cette fois il descendait de plus en plus bas se dirigeant sans doute vers la partie qui l'intéressait le plus. Faisant glisser le dernier vêtement de Natsu, se dernier souppira longuement pour accompagner le geste. Masato posa ses mains sur le sexe du Neko qui se mordit de nouveau la lèvres comme pour apaiser ce flot de sensations qui montait en lui. Et encore, le démon commença par la suite long va et vient avec ses lévres tirant un petit gémissement de plaisir de la paet de Natsu :

- mmh. Tu es tellement bon chaton.

En entendant cette phrase, le neko voulu répliqué mais seul un miaulement sortit de sa bouche comme une sorte de remerciement au compliment, c'est alors que les lèvres de Masato quittèrent le sexe du Neko pour continuer le travail commencer avec sa main. Un peu étonné de ce changement rapide, Natsu baissa le regard vers le démon qui lèchait son doigt. Le geste pouvait parraître absurde dans une autre situtation et si dans celle si tout le monde à compris ce qui allait se passer, Natsu se contenta de penser que quoiqu'il face Masato était un homme fatal. Et encore est-ce que le mot homme lui convenait encore ? Certes, il fallait dire démon maintenant mais Natsu pensait plus à un dieu affreusement sexy. Car oui, sexy, c'était l'adjectif le plus convenable.

Levant le bas de son dos, le Neio dégagea sa queue qui était resté sous lui depuis le début. Mais pourqupoi ne pas s'en servir un peu. Natsu n'hésita donc que peux de temps avant de laisser le prolongement de sa colone vertébrale aller carresser la nuque, et dos, le torse et toutes les parties du corps de Masato qu'elle pouvait atteindre. Il était évident que Natsu n'eþait pas du tout sur e son coup, mais si cela déplaisait au démon, ce dernier n'evait qu'à se manifester ! D'ailleurs.... Les ailes et les griffes de masato sortirait-elle sous un surplus d'émotions ?!

Le raisonnement n'était peut'être pas très adapté à la situation, le neko se contenta donc de penser qu'ils verraient en temps voulu. Pour le moment il voulait répondre au compliment de son colocataire et se rapela ses mots dans le couloir suite. Leur premier baiser il ajouta donc :

- Alors mange moi Masato, dévore moi et n'en laisse pas une miette, chacune de tes morsure est si... Si... Mmmh !

Oui, Natsu ne pouvait pas décrire ce qu'il ressentait mieux que par cette onomatopé qu'était le '' mmmh '' du plaisir qu'il ressentait en ce moment. Et cet à cet instantt qu'il réalisa que depuis qu'il était avec Masato, tout était devenu secondaire sa première préossupation étant devenu son nouveau colocataire et futur amant qu'il désirait plus que tout. Il le voulait pour lui et en lui.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masato Tanaka
Mister Contrat Sexy 2013
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 21/06/2012

fiche personnelle
Préférence : seme
liaison :
race : Bèrzéluts (Démon)

MessageSujet: Re: La température monte ! [Natsu] [ yaoi non la fonda n'est pas perverse ]   Dim 17 Mar - 20:08


Continuant mon exploration lente et progressive, je sentis Natsu se décoller du lit et faire apparaître sa queue (de chat vous vous en serez douté bande de pervers). La queue du neko vient se frotter à ma peau pâle, un frisson délicieux me parcouru. Je le veux de suite! Je retire mes doigts de ma langue

- Alors mange moi Masato, dévore moi et n'en laisse pas une miette, chacune de tes morsure est si... Si... Mmmh !

Je vacille. Avec une telle phrase je vais le dévorer au sens premier... je me lèche les lèvres. Qu'elle magnifique vue, Natsu allongé et rouge d'extase. Je me penche et attrape goulûment ses lèvres. Il est bon à voir et bon à goûter, je plane. Ma main droite continue de long va et vient sur la verge tendus du neko pendant que l'autre se dirige à l'entrée le plus convoité du moment. Je le pénètre doucement d'un doigt, attendant sa réaction étant donné que c'est ça première fois, comme j'ai jamais été dans sa position je ne pourrais pas dire le niveau de douleur... donc j'y vais doucement pour éviter à devoir m'arrêter... ce que je ne serai pas capable de faire. Je serait encore capable de me transformé en démon et le violé sur place... Un frisson d'angoisse me parcoure, je le chasse en secouant la tête.

- Dis moi si tu as mal chaton.

Je continue un long va et vient sur son membre ainsi qu'en lui. Je lui mordille la lèvre la dégustant. D'un soupir d'aise, je continue mon exploration, je veux connaître chaque parcelle de peau qu'il a.

- Je veux me sentir en toi. Tu le sais ça, n'est-ce pas? Tu sais que tu m'excites comme un fou?

Je me retiens encore et toujours des pulsions qui m'envahissent. Je frotte mon érection toujours grandissante contre sa peau. Le peau de tissus encore présent m'irritant la peau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsu Kô

avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 09/05/2012
Age : 21

fiche personnelle
Préférence : Uke
liaison :
race : Hybride chat !

MessageSujet: Re: La température monte ! [Natsu] [ yaoi non la fonda n'est pas perverse ]   Dim 17 Mar - 22:06

Suite aux paroles du Neko, Masato passa sa langue sur ces lèvres, l'action projeta une nouvelle décharge dans le corps de Natsu. Décidément, ce démon ne le laissait pas sans effet, il restait plus qu'à espéré qu'il n'en n'était pas de même pour les autres personnes de cette race. Vous imaginez si touut les démon était aussi sexy que Masato ? Le Neko ne préférait pas y penser, il ne préférait pas penser tout simplement d'ailleurs. Son colocataire se pencha ainsi vers lui pour l'embrasser de nouveau, sans hésitation, Natsu répondit au baiser même si ce surplus d'émotions était difficile à maîtriser. Et doucement comme pour le tester, Masato pénétra un doigt dans son colocataire. Ce dernier se contenta de contracter ses muscles pendant moins d'une seconde tout en émettant un léger bruit à peine audible.

- Dis moi si tu as mal chaton.

Pour toute réponse, le Neko tenta de secouer négativement la tête. Il espérait que le geste avait été assez clair pour Masato, mais la voix de Natsu restait comme coincée dans sa gorge entre les mots qu'il voulait prononcé et ses cri de plaisir qui ne demandaient qu'à sortir. Le démon n'avait pas cesser ses va-et-viens tout en mordillant la lèvre de son colocataire. Même si cela lui procurait des sensation nouvelles et assez étrange, Natsu ne protestait pas, au contraire il se sentait tellement bien qu'il avait oublié tous ce qui se passait autour de lui, il lui était de toutes façons impossible de fixer ses pensées sur autre chose que cette tornade d'émotion qu'il pouvait ressentir.

- Je veux me sentir en toi. Tu le sais ça, n'est-ce pas? Tu sais que tu m'excites comme un fou?

S'il pouvait rougir davantage, Natsu l'aurait sûrement fait mais cela faisait un bon moment que son visage avait atteint le summum de l'écarlate. Masato avait une voix si grave et si délicieuse que quoiqu'il dise Natsu aurait apprécier, mais alors si en plus il lui disait de telles paroles... Comment résister ?! La respiration du Neko s’accéléra encore plus. Il ouvrit alors la bouche dans l'intention de répondre à son colocataire mais ses paroles furent comme mêler à un cri de plaisir :

- Nya ! Oui ! Je te veux Masato ! Je te veux en moi !

Le Neko sentait l'érection du démon contre sa peau, il sentait également que son propre sexe commençait à devenir humide. Mais il ne devait pas se lâcher maintenant ! Non, il devait attendre encore un peu, il devait attendre Masato.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masato Tanaka
Mister Contrat Sexy 2013
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 21/06/2012

fiche personnelle
Préférence : seme
liaison :
race : Bèrzéluts (Démon)

MessageSujet: Re: La température monte ! [Natsu] [ yaoi non la fonda n'est pas perverse ]   Lun 18 Mar - 16:47


Mon esprit n'était déjà presque plus totalement présent mais je le vis se cambrer et dire :

- Nya ! Oui ! Je te veux Masato ! Je te veux en moi !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Ce fut une caresse douloureusement délicieuse. Il ne remarqua même pas que d'un doigt j'était passé à trois... le préparant au mieux à la suite. S'il continue de se mordiller la lèvre et de se tortiller sous moi... je ne répond plus de moi. J'enfonce mes doigts touchant un point particulier en lui...

- Comme ça chaton? Tu aimes ça mmh?

Je le sent près. Je suis placer entre ses cuisses, me penchant pour encore et toujours dévoré cette bouche, je n'en serait jamais entièrement rassasié. Lentement, petit à petit, je me glisse en lui et me retient de lâcher un râle de plaisir... si serré... si chaud, ah! Je le sent me recouvrir peu à peu. Un râle rauque m'échappa vite étouffer par les baisers de Natsu. Je dépose mon front humide contre le siens tout aussi humide. Je jette un oeil avec fascination vers le bas de nos corps qui viennent de se rejoindre. Je ne bouge pas. Attendant qu'il s'habitue à ma présence.Je relève les yeux vers les siens...
Ma bouche est entrouverte, j'ai une respiration difficile.

Je me penche un peu plus l'embrassant et lui demandant d'un regard si je pouvais continuer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsu Kô

avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 09/05/2012
Age : 21

fiche personnelle
Préférence : Uke
liaison :
race : Hybride chat !

MessageSujet: Re: La température monte ! [Natsu] [ yaoi non la fonda n'est pas perverse ]   Mer 20 Mar - 21:21

Rester de marbre dans une telle situation était totalement impossible. Natsu se cambra plusieurs fois sous son colocataire. Ce dernier ne semblait pas insensibles aux réaction du neko, il passa même soudainement de un doigt à trois ce dont Natsu ne se rendit pas immédiatement compte. Il ressentait tellement d'émotion contradictoire à la fois qu'il n'arrivait plus à pensé rationnellement, déjà qu'en temps habituel il agissait beaucoup par insinct... Mais là... C'était pire encore. Il s'abandonnait totalement à Masato, c'était le cas de le dire. Le démon toucha d'ailleurs un point dans le Neko qui tira à ce dernier un petit gémissement de plaisir :

- Comme ça chaton? Tu aimes ça mmh!

La question pouvait paraitre totalement débile, vu la réaction du Neko, il était sûr qu'il avait aprécier, mais ces paroles firent vibrer davantage l'esprit de Natsu. Il ne devrait pas être permis d'avoir une voix aussi ensorcelante. Au final le démon ne serait-il pas croisé avec un sorte de... Sirène dont la voix est capable de séduire n'importe qui ?! Que de questions subisistaient encore quant à la nature de Masato... Il faudrait que les deux jeunes gens retournent à la bibliothèque. En tentant cette fois de finir keurs recherche avant de se trouver de nouveau dans cette position.

Au lieu de répondre par des mots qui ne voulaient pas sotir de sa gorge, le Neko se mit à embrasser Masato avec passion. Finalement il n'y avait peut-être pas que la voix du démon qui rendait le Neko aussi addictif. En faites, c'était tous chez Masato qui attirait Natsu autant son corps que ces manières et son caractère. Alors que le démon répondait à ses baiser, Natsu sentit les doigts de son colocataire battre en retraite pour laisser la place à un tout autre membre. Pénétrant le Neko doucement, Masato continuait de l'embrasser et une fois son action finit, il émit une sorte de râle de plaisir qui fut réprimer par les baisers du Neko.

Mais ces baisers stoppèrent vite et front contre front avec Masato, Natsu tentait de se concentrer sur sa respiration. Cependant trop de sentiment le secouaient. Le démon était totalement en lui et malgré la douleur que cela lui procurait, le Neko se sentait affreusement bien, il ne regrettait pas de ne pas avoir stopper Masato avant. Le regard enfiévré, Natsu détourna un instant ses yeceux de son colocataire pour regarder le bas de leurs corps. Il était donc bien l'un contre l'autre et... Donc ne faisait plus qu'un. Cependant Masato semblait attendre ue réaction de la part de Natsu avant de poursuivre. Ce dernier passa donc ses mains dans le dos du démon et écarta davantage ses jambes pour lui laisser plus de place. À croire que finalement être souple n'était pas si mal dans ce genre de situation.

Inspirant un bon coups en fermant les yeux, Natsu les rouvrit doucement il attendit une seconde, profitant de se moment de silence, avant d'apporcher sa tête de celle du démon pour lui donner un petit coups de langue sur le nez et laissa retomeber sa tête sur le lit. Natsu se mordilla donc la lèvre inférieur et soupira :

- Oh, oui, j'aime ça... Donne moi en encore plus Masato ! Je veux en sentir plus !

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masato Tanaka
Mister Contrat Sexy 2013
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 21/06/2012

fiche personnelle
Préférence : seme
liaison :
race : Bèrzéluts (Démon)

MessageSujet: Re: La température monte ! [Natsu] [ yaoi non la fonda n'est pas perverse ]   Ven 22 Mar - 19:17


C'est intense. C'est in désir explosif. Un désir incontrôlable. Les mains de mon amant passe dans mon dos, et il écarte les cuisses me faisant m'allonger un peu plus en lui. Ah, c'est tellement bon. De mes bras je pousse un plus ses jambes, décollant ses reins du matelas. C'est qu'il est souple, c'est pas mal tout ça.

- Oh, oui, j'aime ça... Donne moi en encore plus Masato ! Je veux en sentir plus !

Plus? Oh, j'accepte la demande volontiers. Je souris et commença à bouger, doucement en lui. Je dégustais ses gémissements. Je veux qu'il jouisse pour moi, qu'il crie mon nom!

- A tes ordres chaton ! dis-je en ricanant.

Mes coups de reins s’accentuèrent au fur et à mesure. Je dévorais du regard le neko totalement soumis sous moi. Magnifique. J'eu un sourire narquois et fière de l'état dans lequel je mettais le roux.

Je lâcha une jambe du neko et de ma main libérée vint encercler le membre tendu de désir, totalement concentré sur cette chaleur autour de moi, cette chaleur qui irradiait en moi et ces petites crispations irréguliers autour de moi qui me fit mordre ma lèvre pour la énième fois et tout continuant mes coups de reins rapides et de plus en plus durs.

- Comme ça ? soufflais-je contre sa bouche, donnant un brusque coup de reins qui me fit cogner la prostate du neko.

Nos corps ondulaient l'un contre l'autre. Ne s'arrêtant plus, étant lancé dans une danse frénétique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsu Kô

avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 09/05/2012
Age : 21

fiche personnelle
Préférence : Uke
liaison :
race : Hybride chat !

MessageSujet: Re: La température monte ! [Natsu] [ yaoi non la fonda n'est pas perverse ]   Dim 24 Mar - 20:28

Ressentir autant de plaisir à la fois devrait être illégal. Natsu se demandait comment un seul homme pouvait lui faire autant de bien. Masato commença ainsi à bouger doucement tirant quelques petits gémissement au Neko. C'était si agréable et sire que ce n'était que le commencement. Ou tout du moins le commencement des choses sérieuses si on pouvait dire ça comme ça.

- A tes ordres chaton !

Une énième décharge parcourut Natsu, la remarque de Masato avait peut-être été ponctuée d'un ricanement peu rassurant, l'hybride continuait de lui faire confiance et de toutes façons maintenant c'était un peu trop tard pour reculer. De toutes façons comme il l'avait dit précédemment rien ne pourrait arrêter les deux jeunes hommes à présent, il se désiraient trop l'un l'autre pour cesser leurs "activités".

Une des mains du démon se redirigea vers l'intimité du Neko pour le prendre en main tirant un nouveau gémissement de plaisir de la part de l'hybride. A croire que même si Masato ne faisait bougeait pas, rien qu'un petite contact avec sa peau, ou même rien que sa présence pouvait suffire à faire réagir Natsu. Mais là, l'hybride avait des raison de réagir car son colocataire donnait des coups de reins de plus en plus rapides mais aussi plus sec.

- Comme ça ?

Leurs bouche s'étant de nouveau rejointes, les parles du démons n'avait été qu'un souffle alors qu'il donnait un coup brusque de reins, la respiration du Neko s'accéléra à un tel point qu'il cru ne plus réussir à géré son air correctement. C'est qu'il faisait extrêmement chaud en plus ! Si Natsu avait pu avoir froid il y a quelques instant maintenant il était persuader que si on lui jetait un seau d'eau gelée dessus l'élément se transformerait directement en vapeur sans même lui avoir frôler la peau. Se fut donc un cri beaucoup plus intense que les précédent qui sortit de la bouche du Neko pour confirmer les dires de son amant.

La réalité étant loin derrière lui, Natsu se laissait totalement guider par Masato et ses désirs. Appelant le démon par son prénom à travers de nombreux gémissement, il ne s'agissait plus de paroles innocente mais bien de jouir à présent. Sans s'en rendre compte, le Neko avait resserrer son étreinte contre son colocataire et il avait commencer à serrer les doigts pour les lui enfoncer dans la peau. Mais plus rien n'avait d'importance, ce que lui faisait ressentir Masato était si intense que la douleur ne semblait qu'accentuer le plaisir. L'hybride songea un instant que s'était un peu masochiste de penser cela, était-il en train de le devenir ou cette réaction était-elle naturelle ? Natsu n'en avait aucunes idée, il avait juste l'impression qu'en ce moment même, Masato pouvait bien lui planter ses griffes de démon dans le dos et lui déchirer entièrement la peau, tout ne ferait qu'amplifier le désir qu'il ressentait actuellement.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masato Tanaka
Mister Contrat Sexy 2013
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 21/06/2012

fiche personnelle
Préférence : seme
liaison :
race : Bèrzéluts (Démon)

MessageSujet: Re: La température monte ! [Natsu] [ yaoi non la fonda n'est pas perverse ]   Jeu 28 Mar - 18:01


Comme c'est délicieux. Tout simplement intense. Nom de... ce gars est incroyablement bon. Continuant mes coups de butoir répéter sur un point sensible au fond de Natsu, je vois celui-ci se cambrer de plus en plus.

Je regardait fixement ce garçon sous moi, plongeant mon regard brillant dans celui, chaud, de Natsu. Je pourrais rester comme ça, en lui, longtemps... Les joues de Natsu sont intensément rouge. Une de mes mains passe dans les cheveux de Natsu, les tirants légèrement. J'accélère le mouvement, le pilonnant de plus en plus vite, sans merci, à un rythme acharné. Je sent Natsu suivre la cadence, s'habituer et faire des mouvements pour se remplir plus vite. J'agrippe la tête de Natsu, l'embrassant et en mordant sur sa lèvre inférieure. Je le prend en main et commence de rapide va et vient autour de lui avec ma main pour qu'il puisse jouir en même temps que moi. Je le pilonne sans trêve, et au bout d'un moment, je sent Natsu se raidir. Je continue, allant de plus en plus rapidement. Son corps frémit. C'est exquis. Dès qu'il se cambre et frémit, il m’enserre plus. Nous sommes en sueur. Mes pensées s'éparpillent, il n'y a plus que la sensation... plus que lui... et moi... je me raidis, il se raidis. Je m'approche de son oreille et lui chuchote, à bout de souffle, quelques mots.

- Jouis pour moi chaton

A ces mots, il explose autour de moi, et je me lâche. Je jouit. Je cris son nom en poussant de plus en plus fort.

- Haaa..a, Natsu

Je m'immobilise en me déversant en lui. On halète tous les deux. J'essaie de contrôler mon souffle, mon coeur qui bat, mon esprit... Mon front est tombé sur le sien, mon souffle est irrégulier, mes yeux sont fermés. J'ouvre ensuite mes yeux pour contempler le neko. Je suis toujours en lui. Je l'embrasse sur le front et me retire lentement.

Je me roule sur son côté, le souffle me revenant petit à petit. Je tourne la tête vers lui pour l'observer. J'espère ne pas lui avoir fait trop mal, comme ça on pourra remettre ça en plus intense.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsu Kô

avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 09/05/2012
Age : 21

fiche personnelle
Préférence : Uke
liaison :
race : Hybride chat !

MessageSujet: Re: La température monte ! [Natsu] [ yaoi non la fonda n'est pas perverse ]   Dim 31 Mar - 21:03

Les coups de Masato ne s'arrêtaient plus, faisant gémir encore et encore Natsu qui savourait la sensation que lui cela lui procurait. Le démon passa alors une main dans les cheveux du Neko pour les lui tirer légèrement le forçant à relever le menton. En même temps, Masato accéléraient ses coups, il n'y avait plus la douceur qu'il mettait dans ces premiers mouvements, mais le Neko commença à s'habituer à cette violence bougeant lui-même comme pour facilité le démon dans sa tâche. Le démon se pencha donc pour embrasser son amant qui savoura une fois de plus ses lèvres contre les siennes, puis Masato se mit à lui mordre la lèvre inférieur, Natsu se laissa faire. De toutes façons il ne pouvais pas faire autrement, car son colocataire le repris en main et recommença ces va-et-viens. Pour la énième fois, le Neko se cambra, il se sentit même tout son corps se raidir et frissonner de plaisir. Toutes ses sensations mélangée, il fallait les relâché, les laisser exploser.

- Jouis pour moi chaton

Seul au monde, il n'était plus histoire de Scientifique taré, de voisins de chambre ou de porte mal fermée. Natsu explosa, il relâcha toute pression, les paroles que lui avait soufflés Masato étaient la goutte faisant déborder le vase. Cet homme était affreusement délicieux, comment lui résister ? Le Neko ne se gêna donc pas pour lui obéir. Il jouit donc et cria le nom du démon :

- Haaaaaaaaaaa !! Ma... Masato !

A la seconde d'après, c'était à Masato de se lâché à son tour, il se mit à pousser encore plus fort, le Neko s'en cogna même la tête contre le mur au dessus de lui.

- Haaa..a, Natsu

Un cri si magnifique. Un son si doux aux oreilles du Neko. Mais suite à cela, Masato s'immobilisa et Natsu sentit qu'il déversait tout son liquide en lui. Bien sûr cela tira un nouveau gémissement de plaisir à l'hybride qui fixait son amant le regard toujours enfiévré, son visage devait être affreusement rouge, il faisait si chaud... Les deux hommes étaient en sueur, mais impossible de déterminer auquel des deux chaque goutte appartenait. Leur respirations cherchaient toutes les deux à se calmer et Masato laissa un baiser sur le front du Neko avant qu'il ne se retire lentement de lui et roule sur le côté.

Allongé sur le dos, Natsu constata que le plafond était toujours aussi blanc que la dernière fois qu'il l'avait observé avec autant d'attention. Mais en ce moment même il ne prêtait pas beaucoup d'attention à la peinture qu'il en portait à ce qui venait de se passé. Un horrible douleur lui déchiré le postérieur, pourtant il venait de passé un moment si délicieux... Et PAF sans s'en rendre compte, Natsu commençait à glisser du lit, il se retrouvait donc par terre. Dieu que le sol était froid ! Un frisson parcouru le Neko, cette chute venait de lui rappeler la taille du lit dans lequel ils étaient.

Ne souhaitant pas rester sur ce sol froid plus longtemps, Natsu mobilisa ses muscles qui lui semblait bien lourd et remonta sur le lit. Pour ne pas tomber cette fois, il se coucha sur Masato. A croire que même avec ce qui venait de se passer, il avait toujours autant envie de rester contre lui. Oubliant ses douleurs, le Neko embrassa délicatement le cou de son amant pour remonter vers sa bouche et entamer un baiser plus passionné.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masato Tanaka
Mister Contrat Sexy 2013
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 21/06/2012

fiche personnelle
Préférence : seme
liaison :
race : Bèrzéluts (Démon)

MessageSujet: Re: La température monte ! [Natsu] [ yaoi non la fonda n'est pas perverse ]   Mar 2 Avr - 12:45


Le neko observait le plafond, essayant de récupérer une respiration normale. Ma tête est tourné vers lui, je suis en train de récupérer aussi. Je le vis gigoter un instant puis se raidir. Une grimace de douleur parcourant son visage. C'était à prévoir, surtout pour une première fois... enfin je suppose, on m'a jamais toucher de ce côté là, et heureusement. Je compatis.

Un Bam retentit. Le temps d'un instant suffit à ce que Natsu tombe au sol. Mais c'est incroyable, ce qu'il peut être maladroit! Je n'ai jamais vu quelqu'un autant atteint par la maladresse. J'ai l'impression que je vais devoir le surveiller. Une rapide inspection de son bureau m'effraya. Des ciseaux, un cutter, un compas... il va se tuer j'en suis sûr. Mes pensées négatives furent interrompu par un chaton se tirant sur le lit. Bon c'est vrai que j'ai tellement été paralyser pendant un instant que je n'ai même pas pensée l'aider.

Je suis couché sur le dos, un bras au dessus de ma tête, l'autre sur mon ventre. Je suis bien. Je sent Natsu se tirer et se coucher sur moi. Je place la main qui était sur mon ventre sur son dos, l'autre main caressant ses cheveux. Là, je suis encore mieux.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

M'embrassant le cou, je me laisse faire. Il finit par atterrir sur ma bouche, entament un long baiser. C'est qu'il en redemande ce pervers. Je souris contre ses lèvres.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Étant donné qu'il est nu contre moi, en train de m'embrasser avec tant de ferveur, je ne peux que lui répondre. Je passe ma main dans ses cheveux, qu'est-ce qu'ils sont doux. De mon autre main, je descend vers les fesses de mon amant, les caressants avec douceur. Il lâche ma bouche, grimaçant.

- Je suis désolé chaton. Tu as fort mal?

J'ai une mine dépiter collé au visage. Non pas que je regrette, ça non, je lui sauterais bien dessus une deuxième fois s'il n'aurait pas si mal.

Je le glisse sur le côté, m'allongeant contre lui. Mon torse contre son dos. Je passe ma main dans la sienne. Je préfère le laisser récupérer... et puis après... peut être lancer le deuxième round. Un sourire pervers se dessine sur mon visage.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]


[Sorry, c'est pas terrible :/]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsu Kô

avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 09/05/2012
Age : 21

fiche personnelle
Préférence : Uke
liaison :
race : Hybride chat !

MessageSujet: Re: La température monte ! [Natsu] [ yaoi non la fonda n'est pas perverse ]   Mer 3 Avr - 20:03

Doux. Calme. Voilà ce qu'était ce moment, Masato avait répondu volontier au baiser de son colocataire et lui caressait les cheveux d'une main tendit que l'autre était dans le dos du Neko. Ce dernier savourait chacun des gestes de son amant, ils étaient si doux. Mais lorsqu'il descendit sa main vers ses fesses, l'hybride décolla ses lèvres de celles de Masato en grimaçant. Il avait beau avoir gardé un bon souvenir de ce qu'il venait de se passé, Natsu aimait moins cette douleur, il espérait qu'il réussirait à s'habituer à cette douleur.

- Je suis désolé chaton. Tu as fort mal?

Pour toutes réoponses, le Neko sourit un peu embarrasser tout en hochant la tête. Et pourtan, si les excuses de Masato avait rassurer Natsu, au moins le démon n'était pas sans coeur... Mais l'hybride ne regrettait pas ce qu'il venait de ce passer, il nétait pas contre si Masato lui proposait de recommencer. Quoique son postérieur protesterait sûrement lui... Le démon tourna donc avec douceur collant son torse au dos de Natsu tout en attrapant sa main. Le Neko se laissa faire sans protester. Il se sentait bien ainsi. Même très bien. Évitant de bouger trop pour ne pas réveiller ses douleurs, Natsu avait sa tête posée sur le bras de Masato. Pendant un instant il avait eu peur de lui faire mal à être coucher ainsi, mais vu que le démon ne disait rien, l'hybride en déduit que cela ne le gênait pas.

Une question s'imposa dans l'esprit de Natsu : quel heure était-il ? Quel jour était-il aussi !? En faites Natsu se posait ces question pour le lendemain. Hé oui, ils étaient dans une académie donc... Il fallait aller en cours ! Et le Neko n'avait pas envie que son colocataire rate son premier jour de cours. Enfin après mûre réflexion, Natsu trouva préférable d'arrêter de pensé, il ne voulait pas gâcher le moment actuel, c'était si agréable alors... Pourquoi songer à la suite ?

Se blottissant contre Masato, le Neko savourait la chaleur du coprps de son amant, il fallait dire que ça chute au sol l'avait refroidit. Et le démon semvlait être une source de chaleur inépuisable alors pourquoi ne pas en profité ? Natsu se mit alors à ronronner, laissant vibrer son corps tout en somnolant. Puis le Neko se laissa emporter par le sommeil. Au pire s'il avait besoin de lui, Masato le réveillerait. D'ailleurs maintenant si quelqu'un voulait entré dans cette cha,bre, il pouvait se faire plaisir. De toutes façons Natsu ne se préoccupait plus que de son amant contre lui, son coeur encore battant et cette douleur qui commençait à s'apaiser.

[HRP : mais nooon mon rp est pire TT^TT]

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masato Tanaka
Mister Contrat Sexy 2013
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 21/06/2012

fiche personnelle
Préférence : seme
liaison :
race : Bèrzéluts (Démon)

MessageSujet: Re: La température monte ! [Natsu] [ yaoi non la fonda n'est pas perverse ]   Mar 9 Avr - 18:50



En réponse à ma précédente question, le neko m’embrassa. Je compris que j’aurai beau posé autant de question que je veux, il ne me répondra pas. La couverture est derrière moi et non sur nous, j’espère qu’il n’a pas trop froid, moi j’ai tellement chaud, que j’ai l’impression d’être en chaleur. Je me serre plus contre son dos, lui donnant un peu plus de ma chaleur.

Je n’ai pas été comme ça depuis un moment. Je suis et je peux le dire, bien. J’eu un soupire d’aise. Rien ne pourra perturber se moment. Chaton s’est endormi. Je commence à ressentir de la fatigue, je ferme les yeux. Au moment même où j’allais m’endormir, j’entendis un coup sur la porte… qui n’était pas fermé. Merde.

- Hey Natsu il est 17h, Je ne t’ai pas vu aujourd’hui ! Je m’inquiète pour… toi
A l’instant où l’individu non-identifié ouvrit la porte j’eu un réflexe très rapide qui était de m’asseoir et de recouvrir Natsu de la couverture. Je me fiche royalement qu’on voit mon corps, je ne suis pas nudiste, mais je n’ai pas honte de mon physique. Par contre, que les autres voient le corps de mon amant, là… je ne pense pas que ça sera possible.
Je lance un regard sardonique au nouvel arrivant. Mais qui est donc cet idiot qui vient s’incruster comme ça, et qui plus est…me met de mauvaise humeur après avoir passé un moment de… Devrais-je donc tuer quelqu’un juste après avoir baisé ? Sérieusement ? Je me lève, exaspérer.

Je tourne un regard vers Natsu qui s’est assis, réveillé en sursaut par la porte qui vient de claquer.

- Bon premièrement, soit tu entres et tu fermes la portes, soit tu te casses et tu fermes la porte. A toi de choisir.

Le gars en question entre et s’installe sur MON lit –oui, nous étions couchés dans le lit de Natsu- Non, mais je rêve où en plus d’être débile au point de rentrer, il s’installe tranquillement sur mon pieu… il m’énerve celui-là. Qu’est-ce qu’il vient foutre ici…

- Ensuite, qu’est-ce que tu fous là ?

Non mais sérieusement, il y a des étudiants dont je me passerais bien. Je marche en direction de mon armoire –nu – et je l’ouvre pour en sortir un caleçon pour ensuite l’enfiler. Je suis dos à Natsu et à l’intrus, mais une fois le slip enfilé je me tourne vers eux et pose mes mains sur mes hanches.

- Alors, j’attends toujours ta réponse. Et cesse de me fixer comme ça.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsu Kô

avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 09/05/2012
Age : 21

fiche personnelle
Préférence : Uke
liaison :
race : Hybride chat !

MessageSujet: Re: La température monte ! [Natsu] [ yaoi non la fonda n'est pas perverse ]   Ven 12 Avr - 21:37

Se sentant affreusement bien dans les bras de son amant, Natsu se réchauffait contre le corps de l'homme derrière lui, nul besoins de couverture quand on dort avec un démon brûlant. Le Neko s'était donc laisser glissé dans les bras de Morphée, plongeant ainsi dans un sommeil lourd. Si lourd qu'il n'entendit pas la porte de la chambre s'ouvrir. En faites, ce fut au moment où Masato se mit à bouger que Natsu se réveilla.

- Hey Natsu il est 17h, Je ne t’ai pas vu aujourd’hui ! Je m’inquiète pour… toi

Comme à chacun de ses réveils, le Neko eu du mal à comprendre ce qu'il se passait, Masato c'était levé précipitamment pour lui jeter une couverture dessus. La porte claqua violemment ce qui fit ce relever Natsu, assit sur son lit il regardait l'arrivant d'un air fatigué. C'était qui lui déjà ?

- Bon premièrement, soit tu entres et tu fermes la portes, soit tu te casses et tu fermes la porte. A toi de choisir.

L'arrivant ne se préoccupa pas des paroles du démon et alla s'asseoir sur le lit de celui-ci en l'observant comme un extraterrestre. Si il avait été un peu mieux réveillé, Natsu aurait peut-être pu voir le petit sourire malsain qui tentait de figuré sur le visage de l'arrivant.

- Ensuite, qu’est-ce que tu fous là ?

Face à son armoire, Masato commença à se rhabiller, c'est vrai qu'il n'allait pas rester sans rien devant un inconnu ! Enfin, si il l'avait fait, le Neko lui en aurait voulu, maintenant qu'ils étaient ensemble, Natsu ne voulait laisser le corps de son amant à personne ! Namého !

- Alors, j’attends toujours ta réponse. Et cesse de me fixer comme ça.

L'arrivant souriait d eplus en plus mais ne semblait pas vouloir répondre au démon. Il se tourna alors brutalement vers le Neko à peine réveillé qui se souvînt soudainement qui était ce garçon : Aaron Da Silva, un de ses premiers à l'Académie. Ce jeune homme était dans la même classe que lui et il avait beau être quelqu'un de très sympathique et d'énergique, il avait souvent tendance à en oublié les politesses, comme par exemple frapper avant d'entré.

- On dirait que j'arrive pas trop tôt ! Moi qui te pensait pur et innocent Nat-chan... Toi ?! Ramener un homme dans ta chambre ! Ralalalah... Non mais où va le monde ?!

Non, Aaron n'avait pas énormément de tact non plus, il avait même tendance à ne pas mâché ses mots lorsqu'il avait quelque chose à dire. D'un sens ce n'était pas plus mal d'avoir un ami aussi honnête, mais des fois c'était vraiment gênant... Les joues rouges de hontes, Natsu détourna son regard pour ne croiser celui d'aucun des deux garçons et fit les présentations.

- Je euh.. Enfin... Masato, je te présente Aaron Da Silva, un de mes amis, on est dans la même classe. Oh et donc... Da Silva-kun, voici Masato Tanaka mon colocataire.

Un grand sourire s'afficha sur le visage de l'arrivant, ses yeux était d'un vert extraordinaires et pétillaient d'une énergie qu'on pouvait ressentir de loin et il posa alors sont regard sur Masato avant de répondre :

- Heureux de faire ta connaissance, j'espère que tu sauras prendre soin de ce chaton... Enfin... Je pense que tu as déjà trouvé comment l'apprivoiser. Et Nat-chan arrête de m'appeler par mon nom, sérieux, c'est lourd... On est ami non alors appelle-moi Aaron !

Suite à sa phrase, Aaron se mit à rire alors que le Neko hocha le tête timidement. Natsu espérait sincèrement que le jeune homme à la peau mate ne resterait pas longtemps, parce que si ça continuait, Masato pourrait le trouvé bien vite énervant et une démon en colère ce n'était pas forcément génial à voir... Natsu s'apprêtait donc à congédier gentiment son ami mais il le coupa :

- Donc, je disais, il est déjà 17h et je ne t'ai pas vu de la journée Nat-chan ! T'étais où ? T'as pas oublié l'entraînement de Baseball hein ?! J'te cherche depuis ce matin pour te le dire ! Mais apparemment tu n'as pas vu mes messages... Et tu as oublié... Mais tu viens quand même hein ? J'ai réussit à faire patienter les gars un instant le temps de te chercher encore un peu. Allé dépêches-toi, tout le monde nous attend !

Aaron se leva donc et se dirigea vers l'armoire de Natsu pour lui jeter à la figure un caleçon que le Neko n'enfila pas immédiatement, mais il se résigna finalement à le faire :

- Désolé Da... Aaron-kun, mais je suis pas en état de joué, je suis crevé...

Le visage de l'arrivant pris un air plus dur et énervée. Apparemment chercher le Neko durant toute une journée n'avait pas été une partie de plaisir.

- Mais allé ! T'es notre meilleurs pitcher Nat ! Tu peux pas nous laisser maintenant ! Personne ne lance aussi bien que toi dans cette Académie ! Allé ! Viiiens ! Ton coloc' peut venir aussi s'il veux, je sais que l'équipe n'aime pas avoir du public durant les entraînement mais on fera une exception pour aujourd'hui !

Se frottant les yeux, le Neko se retrouvait face à un grand dilemme. Soit il restait ici à se reposer avec son amant au risque de décevoir ses amis, soit il allait jouer au baseball et renonçait à laisser son corps se reposer un peu... Et à passer plus de temps avec Masato par la même occasion qui risquerait de lui en vouloir. Soupirant longuement, il lança un regard au démon. Immédiatement, tout les événements qui c'était déroulé il y a quelques minutes lui revinrent à l'esprit et l'envie de se coller à lui aussi. Et puis, c'était qu'il ne se sentait pas d'attaque pour courir pendant deux heures non plus ! Avec un regard désolé, il se retourna donc vers son ami :

- Rah... Nan je peux pas... Je suis trop crevé et que je soit là ou pas ne change pas grand chose, Shou lance très bien aussi ! Je risque plus d'être un bouler qu'autre chose...

Natsu priait pour que son argument tienne la route, Aaron était du genre très têtu quand il le voulait bien et s'il avait décider de voir le Neko sur le terrain aujourd'hui, il aurait du mal à en changer d'avis...

A quoi ressemble Aaron ?:
 

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masato Tanaka
Mister Contrat Sexy 2013
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 21/06/2012

fiche personnelle
Préférence : seme
liaison :
race : Bèrzéluts (Démon)

MessageSujet: Re: La température monte ! [Natsu] [ yaoi non la fonda n'est pas perverse ]   Sam 11 Mai - 17:38



Une tête de con, voilà ce qu'il était. Une tête qui ne me revient pas, et je ne saurais dire pourquoi, il m'agace. Ca présence m'exaspère au plus haut point. Et cet abruti fini à une langue...

- On dirait que j'arrive pas trop tôt ! Moi qui te pensait pur et innocent Nat-chan... Toi ?! Ramener un homme dans ta chambre ! Ralalalah... Non mais où va le monde ?!

Autant parler pour rien dire, ça reviendrait au même. Je lui lance un regard hautain dont j'ai le secret.

- Je euh.. Enfin... Masato, je te présente Aaron Da Silva, un de mes amis, on est dans la même classe. Oh et donc... Da Silva-kun, voici Masato Tanaka mon colocataire.

Dans la même classe? J'avais oublié pendant un instant qu'on était dans une école. Je ne le lâche pas du regard. Si j'étais un chien, je l'aurais déjà mordu... oh mais j'y pense, je suis mieux que ça, je suis un démon. Un sourire fin se dessine sur mes lèvres. Un sourire qui ne prévoit rien de bon, enfin pour ce jeune égaré surtout, pour moi ça ne sera que du bon. Je m'en réjouis d'avance. L’intrus se retourne vers moi.

- Heureux de faire ta connaissance, j'espère que tu sauras prendre soin de ce chaton... Enfin... Je pense que tu as déjà trouvé comment l'apprivoiser. Et Nat-chan arrête de m'appeler par mon nom, sérieux, c'est lourd... On est ami non alors appelle-moi Aaron !

Fufufu, j'ai trouvé comment l'apprivoiser autrement qu'avec une pelote de laine. Je tourne mon regard vers Natsu et lui lance un bon regard chaud qui montre l'envie que j'ai, là tout de suite. Mais, je me retiens de sauter sur ma pulsion... car cet intrus est toujours là, que fiche-t-il encore là d'ailleurs. Je retourne vers lui mon attention, à grand regret. Que voulais-je lui faire encore? A oui, lui arracher ça...

- Donc, je disais, il est déjà 17h et je ne t'ai pas vu de la journée Nat-chan ! T'étais où ? T'as pas oublié l'entraînement de Baseball hein ?! J'te cherche depuis ce matin pour te le dire ! Mais apparemment tu n'as pas vu mes messages... Et tu as oublié... Mais tu viens quand même hein ? J'ai réussit à faire patienter les gars un instant le temps de te chercher encore un peu. Allé dépêches-toi, tout le monde nous attend !

Il était avec moi durant toute la journée, à mon grand bonheur. Et nous avons fini cette longue journée, ici, dans notre chambre toujours à mon plus grand bonheur... et le sien aussi je suppose.

Un entrainement de baseball? Je n'étais pas au courant, enfin, je viens d'arriver et nous venons à peine de faire connaissance. Dépêche-toi lui dit-il... mon sang boue. Mais il m'énerve cet enfant.

Le dit-enfant se lève et se dirige vers l'armoire de Natsu. Je me recule, croise les bras sur mon torse en haussant un sourcil, perplexe. L'intrus jeta un caleçon à la figure de Natsu qui le regarda un instant sans réagir. Puis finalement, il le mit. Sérieusement, il va se lever, le suivre et aller jouer au Baseball, avec tout ce que j'ai prévu de lui faire?

- Désolé Da... Aaron-kun, mais je suis pas en état de joué, je suis crevé...

Ah! Un sourire se dessine sur mon visage. Tiens! Dans ta face le rat! Je tourne la tête vers lui pour contempler son visage triste... mais non. Je fronce les sourcils. Le mec à pris un visage dur et énervé. Je rêve. Non mais je rêve.

- Mais allé ! T'es notre meilleurs pitcher Nat ! Tu peux pas nous laisser maintenant ! Personne ne lance aussi bien que toi dans cette Académie ! Allé ! Viiiens ! Ton coloc' peut venir aussi s'il veux, je sais que l'équipe n'aime pas avoir du public durant les entraînement mais on fera une exception pour aujourd'hui !

Pitcher? Quel énervant gosse pourri gâté. Insister, alors que Natsu lui a dit non. Et puis mon sang se glace. "Ton coloc' peut venir aussi s'il veut" Serait-ce une blague. Entre passer la soirée à faire des cochonneries et regarder un match de Baseball... mon choix est déjà fait. Je m'assied sur mon lit et passe les bras derrière moi pour prendre appui dessus. Mon regard passe de l'imbécile à mon amant. Celui-ci me regarde. Il va craquer et partir?

- Rah... Nan je peux pas... Je suis trop crevé et que je soit là ou pas ne change pas grand chose, Shou lance très bien aussi ! Je risque plus d'être un boulet qu'autre chose...

Ha! Un sourire triomphant s'afficha sur mon visage. Je daigne adresser la parole à l'étranger.

- Bon, "Nat-chan" a décider. Tu peux t'en aller. Hop hop, salut!

Me foutre de lui? Non je n'oserai pas... enfin, peut-être bien que si finalement. C'est tellement plaisant. Dans un sens je lui casse pas les dents, c'est déjà pas mal.

- Convainc le toi! Je suis pas du genre à supplier mais on a besoin de lui pour jouer aujourd'hui.

Beurk. On me supplie. Quel idiot-pathétique. Je croise le regard de Natsu.

- Et qu'est-ce que je gagnerai à la convaincre d'aller jouer? J'ai plutôt l'impression que je perdrai pas mal de chose...

Je le vois réfléchir. Enfin, même s'il me propose un truc vraiment bien pour le convaincre. Il a déjà dit qu'il ne voudrait pas. Je ne vais pas le forcer à faire quelque chose qu'il n'a pas envie de faire.

- Je le laisserai tranquille demain si tu acceptes. Et puis tu peux venir le voir se dandiner sur le terrain

Demain seulement? Il se fiche de moi ou quoi. Non mais sérieusement. Je le regarde d'un air exaspéré. Oui, c'est ça, il se fiche de moi, ce n'est pas possible autrement! Le voir se dandiner serait par contre une idée plaisante. Mais je préfèrerais qu'il se dandine devant moi, voir sur moi. fufufu.

- Ta proposition n'est guère attrayante. Donc, c'est un non.

Il fronce les sourcils et serre les poings. Il compte faire quoi? Me frapper parce que Natsu ne veut pas jouer. Mais c'est un comique ce bonhomme.

- Ecoute, je peux toujours accepter, si tu le laisses tranquilles... mettons 2 semaines et que je vous accompagne, bien sûr.

J'ai été gentil, j'aurais pu demander plus, bien plus. Mais, je n'insisterai pas si Natsu ne veut pas. Après tout, c'est son corps et son temps, il en fait ce qu'il veut.

- Marché conclu!

Un sourire victorieux s'affiche de nouveau sur mon visage. J'aime faire des affaires, surtout quand elles ne sont pas justes.

Je tourne ma tête vers Natsu. Un sourire charmeur s'affiche.

- Bon habillez-vous! Je vous attend dans le couloir.

Sage décision. Je me lève et me glisse jusqu'à Natsu que j'embrasse d'un chaste baiser en lui souriant.

- Chaton, ne veux-tu vraiment pas aller jouer, ne serait-ce qu'un peu. Je promet de te faire un massage revigorant quand tu auras terminés.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsu Kô

avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 09/05/2012
Age : 21

fiche personnelle
Préférence : Uke
liaison :
race : Hybride chat !

MessageSujet: Re: La température monte ! [Natsu] [ yaoi non la fonda n'est pas perverse ]   Sam 11 Mai - 19:21

Natsu s'en voulait d'avoir fait le choix de rester ici, Aaron lui en voudrait sûrement dans les jours à venir, mais en même temps Masato affichait un tel sourire que le Neko était tout de même heureux de rester dans sa chambre. Et puis de toutes façons Aaron finirait bien par lui pardonner...

- Bon, "Nat-chan" a décider. Tu peux t'en aller. Hop hop, salut!

C'était assez radical comme phrase d'au revoir, le démon ne semblait pas du tout apprécier Aaron... Ce qui était dommage car il était un des meilleurs amis de Natsu à l'académie. Enfin, Masato semblait être plutôt froid avec les autres alors il ne risquerait pas d'apprécier beaucoup tous les amis de son colocataire...

- Convainc le toi! Je suis pas du genre à supplier mais on a besoin de lui pour jouer aujourd'hui.

Alors maintenant l'arrivant essayait de persuader Natsu en utilisant son amant ? Il avait de l'espoir, vu les regards que lui avait lancé Masato durant la conversation entre les deux camarades de classe, c'était peine perdu. Mais c'était assez amusant d'entendre les arguments que Aaron pourrait bien avoir ainsi que les réponses de Masato.

- Et qu'est-ce que je gagnerai à le convaincre d'aller jouer? J'ai plutôt l'impression que je perdrai pas mal de chose...

Quoi ? Mais c'était du chantage ça ! Étonné de ces mots, Natsu regarda un instant le démon avec un regard reflétant son émotion avant d'observer la réponse de son ami.

- Je le laisserai tranquille demain si tu acceptes. Et puis tu peux venir le voir se dandiner sur le terrain

Laisser Natsu tranquille demain ? Le voir se dandiner sur le terrain ? Mais mais... C'était quoi cette réponse ? Le Neko tenta d'en placer une pour montrer qu'il avait quand même son mot à dire dans cette conversation mais Masato le prit de vitesse :

- Ta proposition n'est guère attrayante. Donc, c'est un non.

L'hybride se permit un soupire... Au moins il ne serait pas l'élément d'un chantage entre son meilleur ami et son amant...

- Ecoute, je peux toujours accepter, si tu le laisses tranquilles... mettons 2 semaines et que je vous accompagne, bien sûr.

HEIIIIN ? Deux semaines sans entraînement ?! Mais Aaron ne risquait pas d'accepter ! Et puis c'était quoi cette proposition ! Cela voulait dire que Natsu ne pourrait pas sortir pendant deux semaines ? Mais comment dépenserait-il son énergie ? Les joues du Neko rosir quand il pensa qu'il connaissait maintenant la réponse à cette question... Rester enfermé dans sa chambre avec Masato ne signifiait pas que dormir gentiment...

- Marché conclu!

Et en plus il acceptait !! C'est vrai que Aaron n'était pas une lumière non plus, il venait de ce faire avoir en beauté et Masato pouvait être fier de son coup... Mais Natsu n'était pas si heureux d'être l'objet d'un chantage aussi inéquitable.

- Bon habillez-vous! Je vous attend dans le couloir.

A ses mots, Aaron sortit de la chambre. Masato se glissa alors jusqu'à son amant pour déposé un léger baiser sur ses lèvres et l'observer en souriant. Natsu ne pu s'empêcher de rougir de nouveau en le voyant ainsi. Il était si magnifique, si attirant, le Neko avait une folle envie de prendre son amant contre lui pour l'embrasser davantage, mais il se retînt, après tout il allait devoir se préparer pour son entrainement.

- Chaton, ne veux-tu vraiment pas aller jouer, ne serait-ce qu'un peu. Je promet de te faire un massage revigorant quand tu auras terminés.

Natsu eu un frisson en entendant cela. Pourquoi était-ce si plaisant de tel propos quand ils étaient prononcé par Masato ? Le Neko se mordit la lèvre inférieur pour se retenir de sourire trop et montrer que l'idée de sentir les mains de Masato le masser lui plaisait assez. Même beaucoup... Natsu s'étira donc longuement avant de se décidé à ce lever. D'ailleurs il fallit tomber mais se rattrapa sur Masato. Il avait une affreuse au postérieur et dans le bas du dos qu'il avait oublier tient...

Restant quelques seconde appuyé sur son amant l'hybride finit par se diriger vers son armoir pour attraper son uniforme de baseball et l'enfiler. Il prépara ensuite un sac avec sa batte, son gant des vêtements de rechange, une serviette et de l'eau. Avant de se retourner de nouveau vers Masato en souriant :

- Je ferais de mon mieux alors ! Et je suis prêt ! On y va ?

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masato Tanaka
Mister Contrat Sexy 2013
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 21/06/2012

fiche personnelle
Préférence : seme
liaison :
race : Bèrzéluts (Démon)

MessageSujet: Re: La température monte ! [Natsu] [ yaoi non la fonda n'est pas perverse ]   Dim 16 Juin - 18:24

La suite, enfin!! :
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La température monte ! [Natsu] [ yaoi non la fonda n'est pas perverse ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La température monte ! [Natsu] [ yaoi non la fonda n'est pas perverse ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ¤ Température glacée & Tempérament de feu ¤
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» - [ Tombe la pluie ] - ( PV )
» La montée en température continue
» Quand le vent souffle, la tempête se déchaîne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: la gakuen Bakemono :: les dortoirs :: Chambre de Masato et Natsu-
Sauter vers: