[forum yaoi] Une école dirigée par un scientifique qui se prend pour dieu et crée de toutes nouvelles races...

 

Partagez | 
 

 Le cirque s'installe à l'école! (libre! venez!)

Aller en bas 
AuteurMessage
Florian Pazary

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 10/05/2013

MessageSujet: Le cirque s'installe à l'école! (libre! venez!)   Sam 11 Mai - 13:45



Ça y a c'est le grand jour ! Il allait rentrer dans une école et pour une fois il ne la quitterait pas dans un mois ! Florian était devant la grille fixant le chemin avec un grand sourire qui trahissait sa joie et son impatience, même si une part de lui était triste d'avoir dû quitter le cirque et sa panthère. Le jeune homme secoua la tête pour se chasser ces passées lugubres. Le jeune homme avait voyagé seul depuis Paris en France, là où le cirque tournait pour l'instant. Son père lui avait proposé de parler à son grand-père pour qu'il change l'itinéraire pour qu'il puisse l'accompagner, mais il avait refusé. Le garçon ne voulait pas tout changer seulement pour lui et il se sentait assez fort pour entrer dans une nouvelle école. C'est ce qu'il croyait, mais une fois arrivée à l'aéroport disons qu'il ne fut plus si sûr de lui. Ce qui fait qu'au lieu d'aller directement à l'école après avoir fini les formalités comme faire valider son passeport, carte d'identité, échanger la monnaie... Il passa la journée dehors. Le matin, il se balada en ville prenant comme il pouvait ces marques. Vers midi, il s'acheta rapidement de quoi manger. Nourriture qu'il alla déguster dans un parc.A cette époque de l'année, les espaces verts étaient vraiment agréables. Le jeune homme ouvrit ensuite son sac pour sortir des balles de jonglages. Comme tous enfants venant du cirque le garçon savait jongler, faire quelques acrobaties et tours de magies et dresser plus ou moins bien cheveux et animaux du genre, l'enseignement basique. Il commença donc à s'amuser avec ces balles faisant plus le pitre avec qu'autre chose. Sans s'en rendre vraiment compte, il commença à attirer l'attention sur lui. Les gens se ressemblaient en demi-cercle pour le regarder le confondant surement avec un artiste de rue. D'ailleurs à la fin de son « numéros » de personne vient lui donner des pièces. Florian en resta un peu bouche bée ne s'y attendant pas.Flo repartit du parc, il était bien trois heures et demie. Il se promena un peu dans les alentours de la ville qu'il trouva très jolis. C'était une manie du garçon, même s'il savait qu'il allait passer toute sa scolarité dans la même école et la même ville, il fallait quand même qui la visite toute suite en arrivant. Ce qui fait que le voilà rendu à dix-sept heures devant le portail de l'établissement sac à dos sur l'épaule. D'un pas joyeux, il s'engagea sur le chemin qui conduisait à l'école. Une fois à l'intérieur, il chercha le bureau du responsable de l'établissement. Ce dernier le trouva assez rapidement, il frappa, la porte s'ouvrit et Florian rentra. La porte se referma derrière lui.

Quand Flo émergea, il était allongé par terre contre un mur, la tête sur son sac. Ces paupières papillonnaient un peu avant de s'ouvrir complètement. Pendant un long moment il fixa ce qu'il avait devant lui s'en rien reconnaitre. Il n'était pas dans sa roulotte, il en était certain sinon il entendrait le souffle lourd de Kira, mais là il n'y avait que le silence. Le jeune garçon resta longtemps coucher, les yeux dans le vague. Il lui restait dans la bouche un goût âtre et son crâne lui faisait drôlement mal. Une chose le chiffonnait, Florian savait qu'il était capable de s'endormir n'importe où, mais là il n'en avait même pas le souvenir ! Très lentement, il se redressa pour passer de coucher à assit. Assis en tailleur, le garçon joint ses mains au-dessous de sa tête pour s'étirer. Des yeux, il fit le tour de la pièce et vu la grosse porte sur le côté droit, le jeune homme supposa qu'il était dans l'entrée...

Florian mit un certain temps avant de se rendre compte que les cheveux trainant devant ses yeux semblaient avoir changé de couleur. Il saisit l'une de ces mèches entre son index et son pouce la tirant un peu pour mieux la voir. Il ne rêvait pas ses cheveux à la base châtain était devenu rose ! Florian avait beau réfléchir, il ne lui semblait pas s'être fait coloré les cheveux. Et puis, quelle heure était-t-il ! En hâte, le garçon sortis de sa poche une montre à gousset. Cette dernière était en argent et gravé, c'est ses grands-parents qui l'avaient commandé à un bijoutier londonien pour ses dix ans. La gravure sur le couvercle représentait le chapiteau du cirque et au-dessous y avait écrit son nom et prénom. Quand il l'ouvrit, les aiguilles indiquaient dix-neuf heures un quart. Soudain une sorte de flash lui revient, ce flash remontait à il y a deux heures alors qu'il entrait dans le bureau du directeur, mais entre cela et maintenant c'était le trou noir ! Et en deux heures, il pouvait s'en passer des choses ! Bon essayant de procédés méthodiquement. C'est-à-dire chercher la réponse à ces deux questions : « Comment c'était-il retrouvé ici ? » et « Pourquoi avait-il les cheveux roses ? »... Il se releva et à l'aide des quelques caresses le jeune homme retira l'éventuelle les poussières présentent sur sa tenue. Puis le garçon, après avoir pris son sac commença à tourner autour de la pièce hésitant à aller plus loin.

-Y a quelqu'un ? Demanda-t-il d'une voix assez haute espérant que quelqu'un lui répond.


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le cirque s'installe à l'école! (libre! venez!)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Premier matin d'école ! {Libre à tous les Gryffondor}
» Spectacle de cirque à l'école Lazennec
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Effondrement en Haiti: de la mairie au propriétaire de l'école .
» Wyclef fait le clown - mais qui dirige le cirque?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: la gakuen Bakemono :: entrée-
Sauter vers: